Ambulancier / Ambulancière

Toutes les informations sur la reconnaissance de titres de formation étrangers obtenus dans les pays membres de l’UE/AELE et dans les pays non membres de l’UE/AELE.

Comment démarrer la procédure de reconnaissance?

La procédure de reconnaissance commence par un PreCheck obligatoire. Gratuit, cet examen préalable de vos documents a lieu par l’intermédiaire du portail en ligne www.precheck.ch.

Combien coûte la procédure de reconnaissance?

La procédure de reconnaissance peut coûter jusqu’à 1000 CHF, auxquels s’ajoutent 130 CHF pour l’enregistrement dans le Registre national des professions de la santé (NAREG). L’émolument pour la reconnaissance fait l’objet de deux factures partielles. Sachez toutefois que ce prix peut varier selon la procédure de reconnaissance. Les données détaillées relatives aux coûts figurent à la rubrique «Informations complémentaires».

Niveau

Les titres professionnels sont comparés avec la formation ou la filière suisse débouchant sur le titre ci-après:

Ambulancière / Ambulancier dipl. ES

La comparaison se fonde sur le plan d’études cadre «Sauvetage» pour les filières des écoles supérieures du 21 janvier 2008.

La reconnaissance de la formation d’ambulancière / ambulancier (niveau école supérieure) se situe au degré tertiaire (CITE 6). 

Mesures de compensation

La vérification des conditions spécifiques à la profession de la formation acquise à l’étranger obéit à la procédure de reconnaissance à proprement parler.

Selon l’évaluation, les mesures de compensation suivantes peuvent être exigées:

1.    un stage d’adaptation auprès d’un employeur
2.    un stage d’adaptation associé à une formation complémentaire
3.    un examen d’aptitude

Bases légales de la reconnaissance

Vous trouverez ici des informations concernant les bases légales sur lesquelles repose l’évaluation de votre demande. La reconnaissance de titres dans cette profession suit la procédure ordinaire sans mesures de compensation ou avec mesures de compensation.

Pour les titres de formation obtenus dans les Etats membres de l’UE/AELE, la procédure de reconnaissance repose sur:

  • la Directive de l’UE 2005/36/CE

Pour les titres de formation obtenus dans les Etats NON membres de l’UE/AELE, la procédure de reconnaissance repose sur:

  • la loi fédérale sur la formation professionnelle et 
  • l’ordonnance sur la formation professionnelle