Reconnaissance de diplômes étrangers

Table de matières

object-commentsContact

Vous avez suivi une formation dans le domaine de la santé à l’étranger et souhaitez faire reconnaître votre diplôme en Suisse? La CRS vous y aide.

Pourquoi ai-je besoin de la reconnaissance?

Vous avez terminé une formation à l’étranger? Si vous souhaitez exercer une profession de la santé réglementée en Suisse, vous devez faire reconnaître votre diplôme.

Professions réglementées

Vous trouverez des informations concernant les professions réglementées sur le site du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Pour en savoir plus

Quels avantages m’apporte la reconnaissance?

Votre formation étrangère est-elle comparable à une formation suisse? La reconnaissance de votre diplôme étranger vous permet de bénéficier de conditions d’emploi et de salaire égales en Suisse.

Quelle est la marche à suivre?

Commencez par lire tout le texte, de l’étape 1 à l’étape 3. Ensuite seulement, débutez avec l’étape 1: le PreCheck gratuit. Il vous apprendra si vous pouvez démarrer la procédure de reconnaissance.

  • Etape 1: remplissez le PreCheck.

  • Etape 2: une fois le résultat obtenu, continuez comme indiqué:
    → Résultat positif: démarrez la procédure de reconnaissance, demandez les documents nécessaires.
    → Résultat négatif: nous vous informons des autres possibilités dont vous disposez.

  • Etape 3: nous étudions votre dossier; attendez notre décision concernant la procédure de reconnaissance.

Etape 1 – Informations sur le PreCheck

Le PreCheck sert à vérifier:

  • si la Croix-Rouge suisse est l’autorité compétente pour reconnaître votre diplôme;

  • dans quelles conditions vous pouvez lancer une procédure de reconnaissance.

PreCheck

Commencez maintenant le PreCheck pour savoir si vous pouvez entamer la procédure de reconnaissance.

Et ensuite?

Le traitement de votre demande prend tout au plus quatre semaines à partir du moment où vous avez soumis l’ensemble des documents requis. Vous pouvez ensuite vous connecter une nouvelle fois au PreCheck pour consulter le résultat. Vous apprendrez ainsi s’il est positif ou négatif.

Démarrage de la procédure de reconnaissance: nous vous informons de la marche à suivre et vous communiquons le coût de la procédure.

Nous vous informons des autres possibilités dont vous disposez.

Etape 2 – Procédure de reconnaissance

Vous avez reçu en même temps que le résultat du PreCheck un formulaire de demande. Remplissez-le pour commander les documents nécessaires à votre demande de reconnaissance.

Que devez-vous faire ensuite?

  • Réunissez tous les documents exigés.

  • Payez la facture.

  • Renvoyez-nous la demande signée avec l’ensemble des documents par la poste.

Croix-Rouge suisse
Professions de la santé
Werkstrasse 18
3084 Wabern

Nous avons reçu la demande et tous les documents requis ainsi que votre paiement: la procédure de reconnaissance est lancée. Une réponse écrite vous parviendra dans un délai maximum de trois à quatre mois, vous informant des prochaines étapes.

Etape 3 – Décision concernant la reconnaissance de votre diplôme

En cas de reconnaissance directe de votre diplôme, vous n’avez plus rien à faire: la procédure de reconnaissance et l’enregistrement sont terminés.

Dans le cas contraire, vous avez la possibilité de rattraper les qualifications professionnelles manquantes. La décision partielle vous indique les mesures de compensations exigées.

Mesures de compensation

Dans le cadre de la procédure de reconnaissance, nous comparons votre titre professionnel étranger au titre délivré en Suisse. S’il y a des différences notables entre la formation que vous avez suivie et la formation suisse, des mesures de compensation sont nécessaires; par exemple:

  • un stage d’adaptation;

  • un stage d’adaptation associé à une formation complémentaire;

  • une épreuve d’aptitude.

BON À SAVOIR

Mesures de compensation

Vous trouverez plus d’informations sur les mesures de compensation dans la section «FAQ».

FAQ

Quelle est la durée de la procédure de reconnaissance?

Une fois votre dossier complet, il faut environ trois à quatre mois pour obtenir une première décision.

Si cette décision prescrit des mesures de compensation, la procédure durera plus longtemps.
Remarque:
Vous disposez de deux ans pour les mesures de compensation (délai de bouclement de votre dossier).

Quel est le coût de la procédure de reconnaissance?

  • 550 CHF si la procédure de reconnaissance de votre diplôme en soins infirmiers ou en obstétrique est régie par les directives de l’UE (annexe V). Vous recevez une facture unique.

  • 930 CHF si vous êtes dispensé-e de toute mesure de compensation. Vous recevez deux factures partielles.

  • 1000 CHF si des mesures de compensation sont exigées. Vous recevez deux factures partielles.

  • Selon la profession, une taxe supplémentaire de 130 CHF pour l’inscription au Registre national des professions de la santé (GesReg / NAREG).

IMPORTANT

Coûts des mesures de compensation

Si des mesures de compensation sont exigées, il en résultera des coûts supplémentaires – ceux-ci sont facturés directement par les prestataires des mesures de compensation.

FAQ

Documents requis pour déposer une demande de reconnaissance

Certificate of Current Professional Status/Letter of Good Standing

Toute personne faisant une demande de reconnaissance doit présenter un document confirmant qu’elle est habilitée à exercer sa profession.

Pourquoi ai-je besoin de ce certificat?

Le Certificate of Current Professional Status (CCPS) ou la Letter of Good Standing (LoGS) est exigé-e pour garantir la qualité du système de santé helvétique et, par conséquent, protéger les patients. Vous avez besoin de plusieurs documents pour votre demande de reconnaissance de diplôme, dont ce certificat attestant que vous êtes habilité-e à exercer votre profession dans le pays en question et que vous n’êtes pas sous le coup de sanctions, c’est-à-dire que l’autorisation ne vous a jamais été retirée de façon provisoire ou définitive.

Où puis-je obtenir ce certificat?

Le CCPS et la LoGS sont établis par les autorités nationales ou locales compétentes du dernier Etat dans lequel vous avez travaillé. Il vous appartient de vous procurer ce document.
Voici un aperçu des autorités compétentes.

Autorités compétentes

Autorités compétentes en France: Les autorités compétentes en France sont les Directions régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS).

Il n’existe pas de liste officielle des autorités compétentes pour les Etats tiers.

Quelles sont les données devant figurer sur le certificat?

  • Nom

  • Profession/Formation

  • Déclaration relative à d’éventuelles sanctions

  • Nom de l’Etat et des autorités ayant établi le document

  • Date et signature des autorités

IMPORTANT

Validité du CCPS/de la LoGS

Certificate of Current Professional Status (CCPS), Letter of Good Standing (LoGS) – la dénomination de ce document diffère selon les pays. Il n’est pas encore nécessaire d’en fournir un récent à la première étape de la procédure, c’est-à-dire le PreCheck.

Toutefois, au moment du dépôt de la demande de reconnaissance, vous devez présenter un CCPS/une LoGS de moins de trois mois.

Dans quel cas n’ai-je pas besoin de CCPS/LoGS?

Si vous exercez votre profession depuis plus de cinq ans en Suisse, le CCPS/la LoGS n’est pas exigé-e.

En pareil cas, vous devrez produire les documents suivants:

  • certificats de travail;

  • extrait de votre casier judiciaire suisse de moins de trois mois;

  • autorisation de pratiquer, examen professionnel, enregistrement ou work-licence.

Si votre diplôme n’a pas été enregistré, les autorités compétentes ne peuvent pas vous délivrer de CCPS/LoGS. Raisons possibles:

  • L’Etat en question ne tient pas de registre.

  • Vous n’avez jamais pratiqué dans l’Etat où vous vous êtes formé-e.

En pareil cas, les documents suivants sont exigés pour votre demande de reconnaissance:

  • une attestation de NON-enregistrement (Certificate of Non-Registration) établie par les autorités compétentes;

  • un extrait de votre casier judiciaire de moins de trois mois.

Quelles sont les données devant figurer sur le Certificate of Non-Registration?

  • Nom

  • Profession/Formation

  • Certificat attestant qu’il n’existe aucun registre pour la profession concernée ou que le/la requérant-e n’a pas été enregistré-e

  • Certificat attestant que le titre de formation du/de la requérant-e habilite celui-ci/celle-ci à exercer la profession concernée

  • Date d’établissement et autorités compétentes

  • Date et signature des autorités

Informations sur votre profession

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de technicien/technicienne en analyses biomédicales dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’hygiéniste dentaire dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’assistant/assistante en soins et santé communautaire CFC (ASSC).

Bases légales

Il existe deux procédures différentes pour la reconnaissance de titres dans le domaine de l’obstétrique:

  • Procédure harmonisée UE

  • Procédure ordinaire

Procédure harmonisée UE

Dans cette procédure de reconnaissance, on vérifie que le titre de formation est conforme aux directives de l’UE. Cela explique qu’elle soit moins coûteuse (680 CHF) et plus rapide que la procédure ordinaire. Les deux conditions suivantes doivent être remplies pour que la procédure harmonisée UE s’applique:

  • 1. Le titre doit figurer dans l’annexe de la directive européenne V (à partir de la page 124). Le diplôme doit avoir été obtenu après la date de référence indiquée;

  • 2. Le titre doit avoir été délivré dans l’un des Etats ci-après: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne (dispositions transitoires Brexit), Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein,
    Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Remarque: les titres ne sont pas comparés avec une filière de formation suisse. On ne procède pas à une classification dans un niveau déterminé, car seule la conformité avec les directives de l’UE est vérifiée. Ces modalités s’appliquent également aux diplômes de bachelor et de master en obstétrique délivrés dans les Etats membres de l’UE/AELE.

Procédure ordinaire

Si les deux conditions pour la procédure harmonisée UE ne sont pas remplies, c’est la procédure de reconnaissance ordinaire qui s’applique. Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de Bachelor of Science en obstétrique (HES).

Bases légales

Les procédures de reconnaissance

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de masseur médical/masseuse médicale avec brevet fédéral (BF).

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de technicien/technicienne en radiologie médicale dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de naturopathe avec diplôme fédéral en

  • médecine ayurvédique,

  • homéopathie,

  • médecine traditionnelle chinoise (MTC) ou

  • médecine naturelle traditionnelle européenne (MTE).

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de technicien/technicienne en salle d’opération dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’orthoptiste dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’assistant/assistante en podologie CFC.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de podologue dipl. ES.

Bases légales

Il existe deux procédures différentes pour la reconnaissance de titres dans le domaine des soins:

  • Procédure harmonisée UE

  • Procédure ordinaire

Procédure harmonisée UE

Dans cette procédure de reconnaissance, on vérifie que le titre de formation est conforme aux directives de l’UE. Cela explique qu’elle soit moins coûteuse (680 CHF) et plus rapide que la procédure ordinaire. Les deux conditions suivantes doivent être remplies pour que la procédure harmonisée UE s’applique:

  • 1. Le titre doit figurer dans l’annexe de la directive européenne V (à partir de la page 124). Le diplôme doit avoir été obtenu après la date de référence indiquée;

  • 2. Le titre doit avoir été délivré dans l’un des Etats ci-après: Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grande-Bretagne (dispositions transitoires Brexit), Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein,
    Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède.

Remarque: les titres ne sont pas comparés avec une filière de formation suisse. On ne procède pas à une classification dans un niveau déterminé, car seule la conformité avec les directives de l’UE est vérifiée. Ces modalités s’appliquent également aux diplômes de bachelor et de master en soins infirmiers généraux décernés dans les Etats membres de l’UE/AELE.

Procédure ordinaire

Si les deux conditions pour la procédure harmonisée UE ne sont pas remplies, c’est la procédure de reconnaissance ordinaire qui s’applique. Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’infirmier ES/infirmière ES ou de Bachelor of Science en soins infirmiers (HES).

Bases légales

Les procédures de reconnaissance

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse d’ambulancier/ambulancière dipl. ES.

Bases légales

Votre titre de formation est comparé avec le titre délivré en Suisse de technicien ambulancier/technicienne ambulancière avec brevet fédéral (BF).

Bases légales

Connaissances linguistiques

Vous devez posséder les connaissances linguistiques suivantes pour que votre diplôme soit reconnu:

  • Niveau B2 ou supérieur en allemand, français ou italien

BON À SAVOIR

Certificat linguistique

Vous pouvez avoir obtenu votre certificat linguistique à l’étranger.

Certificats reconnus par la CRS:

  • Goethe-Zertifikat B2

  • telc Deutsch B2

  • TestDaF, Niveaustufen 3-5 (B2)

  • ÖSD Zertifikat B2

  • TELC B2

  • DELF B2

  • TCF B2 (épreuves obligatoires et épreuves complémentaires)

  • TEF pour les études en France B2

  • TEF valable pour la naturalisation suisse B2 (compréhension et expression orales et écrites)

  • CELI 3 (B2)

Attester ses connaissances linguistiques

Le moment où vous devez apporter la preuve de votre niveau de langue dépend de votre titre ou pays de formation. Vous pouvez attester vos connaissances linguistiques durant la procédure de reconnaissance dans le cas suivant:

  • Votre titre de formation figure dans l’annexe V de la directive européenne 2005/36/CE (à partir de la page 124 ou 138) et vous a été délivré dans l’un des Etats ci-après.

  • Allemagne

  • Autriche

  • Belgique

  • Bulgarie

  • Chypre

  • Croatie

  • Danemark

  • Espagne

  • Estonie

  • Finlande

  • France

  • Grande-Bretagne (dispositions transitoires Brexit)

  • Grèce

  • Hongrie

  • Irlande

  • Islande

  • Italie

  • Lettonie

  • Liechtenstein

  • Lituanie

  • Luxembourg

  • Malte

  • Norvège

  • Pays-Bas

  • Pologne

  • Portugal

  • République tchèque

  • Roumanie

  • Slovaquie

  • Slovénie

  • Suède

Si les conditions susmentionnées ne sont pas remplies, vous devez attester vos connaissances linguistiques avant le début de la procédure de reconnaissance, donc dès l’étape 1 (PreCheck).

Remarque:

De plus amples informations vous seront fournies avec le résultat du PreCheck.

Questions fréquemment posées

Oui, pour l’exercice d’une profession réglementée, la reconnaissance du diplôme est prescrite par la loi. Elle permet de garantir la qualité du système de santé et, par conséquent, de protéger la population.

Les démarches vous coûteront:

  • 550 CHF si votre diplôme en soins infirmiers ou en obstétrique est régi par les directives de l’UE (annexe V). Vous recevrez une facture unique;

  • 930 CHF si vous êtes dispensé-e de toute mesure de compensation. Vous recevrez deux factures partielles;

  • 1000 CHF si des mesures de compensation sont exigées. Vous recevrez deux factures partielles;

  • selon la profession, une taxe supplémentaire de 130 CHF pour l’inscription au Registre national des professions de la santé (GesReg / NAREG).

La procédure de reconnaissance est réalisée sur mandat de la Confédération. Les émoluments perçus doivent permettre de couvrir les frais sans générer de profit. Ces frais se présentent comme suit:

  • Traitement administratif;

  • Analyse, recherches et évaluation des dossiers par un spécialiste;

  • Tenue du registre professionnel;

  • Infrastructure;

  • Inscription au registre GesReg / NAREG.

Remarque:

Si des mesures de compensation sont exigées, il en résultera des coûts supplémentaires – ceux-ci sont facturés directement par les prestataires des mesures de compensation.

Oui, les ressortissants d’Etats tiers doivent être autorisés à s’établir en Suisse et disposer d’une autorisation de séjour valable.

Votre dossier est complet dès que:

  • tous les documents requis ont été fournis – la liste des documents nécessaires vous est envoyée avec le formulaire de demande;

  • la facture est payée et

  • le montant du versement est comptabilisé chez nous.

Une fois votre dossier complet, il faut environ trois à quatre mois pour obtenir une première décision.

Si cette décision prescrit des mesures de compensation, la procédure durera plus longtemps.

Remarque:

Vous disposez de deux ans pour les mesures de compensation (délai de bouclement de votre dossier).

En règle générale, nous ne demandons que des copies – certifiées conformes pour certaines pièces. Lorsqu’un original est effectivement à fournir, nous le précisons. La CRS décline toute responsabilité en cas de perte ou de dommage de documents originaux.

Une copie certifiée conforme est une copie authentique de l’original. Elle porte un sceau et une signature qui permettent de confirmer que le document présenté correspond à l’original. Les copies conformes peuvent être obtenues à l’étranger comme en Suisse, p. ex. auprès d’un notaire ou de l’administration communale ou municipale.

Remarque:

Veuillez toujours nous faire parvenir la copie certifiée et non une photocopie de celle-ci. Les copies certifiées conformes doivent être établies en français, allemand, italien ou anglais. Si ce n’est pas le cas, elles doivent être traduites.

La traduction des documents doit être effectuée par une agence de traduction reconnue.
Exemples:

  • Service de traduction de l’ambassade

  • Traducteurs assermentés

  • Traductrices et traducteurs membres de l’ASTTI

Les documents doivent impérativement être traduits en français, allemand, italien ou anglais.

Il s’agit de documents certifiant que vous êtes habilité-e à exercer votre profession dans le pays d’où vous venez.

Si votre titre professionnel étranger n’est pas équivalent au titre délivré en Suisse, des mesures de compensation sont exigées; par exemple:

  • un stage d’adaptation;

  • un stage d’adaptation associé à une formation complémentaire;

  • une épreuve d’aptitude.

Qu’est-ce qu’un stage d’adaptation?

C’est un stage que vous exercez dans votre profession, évalué selon des critères spécifiques. Il est possible que vous puissiez l’accomplir sur votre lieu de travail en Suisse.

Qu’est-ce qu’une formation complémentaire?

C’est une formation visant à combler les lacunes, qui consiste en un enseignement théorique.

Qu’est-ce qu’une épreuve d’aptitude?

Il s’agit, pour toutes les professions, d’un examen comportant au minimum les deux volets suivants:

  • Un examen théorique écrit (travail écrit);

  • Un examen oral (entretien professionnel).

L’un et l’autre ont une durée illimitée. Ils peuvent cependant être retirés s’ils ont été obtenus de manière illicite.

Non.

Non, cette tâche n’entre pas dans les attributions de la CRS. Vous pouvez répondre à des annonces que vous trouvez sur Internet, p. ex. sur www.jobs.ch ou dans les revues spécialisées, ou bien vous tourner vers une agence de placement.

Les conseils individualisés ne sont donnés que sur rendez-vous pris préalablement par téléphone, au +41 58 400 44 84 (du lundi au vendredi, 8h-12h).

Vous pouvez nous demander un duplicata. Pour son établissement, veuillez nous envoyer les documents suivants:

  • Une copie de votre passeport ou copie recto verso de votre carte d’identité;

  • Votre adresse postale actuelle.

Remarque:

Si vous avez changé de nom depuis la reconnaissance, vous devez nous en fournir une preuve, p. ex. un extrait d’acte de mariage.

Coût:

Une taxe de 160 CHF est perçue pour le duplicata.

Le numéro C est spécifique à une personne et confirme le statut d’employé. Vous obtiendrez de plus amples informations auprès de SASIS SA.

Remarque:

Les conditions d'exercice d'une profession réglementée sont fixées, sous la supervision de spécialistes, par les autorités sanitaires cantonales (Office de la santé) et peuvent varier d'un canton à l'autre. La CRS n'est pas compétente dans ce domaine.
Un numéro C provisoire peut déjà être attribué par la SASIS dès l'inscription aux mesures de compensation.

Ce numéro est requis p. ex. pour l’ouverture d’un cabinet privé. La condition pour pouvoir demander un code-créancier est que votre diplôme ait été reconnu par la CRS. Vous obtiendrez de plus amples informations auprès de SASIS SA.

Le GLN est un code d’identification des adresses de professionnels de la santé et de personnes morales, comme des sociétés ou des associations. Il est notamment requis pour l’ouverture d’un cabinet privé.

Si vous êtes membre d’une association professionnelle, vous pouvez demander l’obtention du GLN directement auprès de son secrétariat.

Dans le cas contraire, vous devez vous adresser à Operator HCI Solutions SA: téléphone +41 58 851 28 00/courriel partner@hcisolutions.ch.

Remarque:

Nous saisissons systématiquement les professionnels de la santé dans le registre GesReg / NAREG avec leur GLN.

Informations complémentaires

Si vous voulez savoir sur quelles bases légales repose la procédure de reconnaissance, vous trouverez ici tous les renseignements.

Bases légales

La comparaison pour la reconnaissance par la CRS se fonde sur les bases ci-après.

Loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan)

Le Parlement a adopté, le 30 septembre 2016, la loi fédérale sur les professions de la santé (LPSan). Les professions considérées dans l’avant-projet de loi sont:

  • Infirmier/-ère;

  • Physiothérapeute;

  • Ergothérapeute;

  • Sage-femme/Homme sage-femme;

  • Diététicien-ne;

  • Optométriste;

  • Ostéopathe.

Loi fédérale sur la formation professionnelle (LFPr)


La loi fédérale sur la formation professionnelle a été adoptée le 13 décembre 2002. Les professions de la santé considérées dans l’avant-projet de loi sont:

  • Naturopathe;

  • Technicien-ne ambulancier/-ère;

  • Ambulancier/-ère;

  • Podologue, niveau école supérieure (ES);

  • Infirmier/-ère ES;

  • Orthoptiste;

  • Technicien-ne en salle d’opération;

  • Technicien-ne en analyses biomédicales;

  • Technicien-ne en radiologie médicale;

  • Hygiéniste dentaire;

  • Masseur/-se médical-e;

  • Assistant-e en podologie, degré secondaire II;

  • Assistant-e en soins et santé communautaire.

Directives d’application du règlement de l’examen professionnel supérieur de naturopathe

La Commission assurance-qualité MA (médecine alternative) a promulgué, le 28 avril 2015, les directives d’application du règlement de l’examen professionnel supérieur de naturopathe. Les disciplines considérées dans les directives sont:

  • Médecine ayurvédique;

  • Homéopathie;

  • Médecine traditionnelle chinoise (MTC);

  • Médecine naturelle traditionnelle européenne (MTE).

Sites d’intérêt

Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI)

Présentation des bases légales.

Office fédéral de la santé publique (OFSP)

Office en charge de la santé de la population et de l’élaboration de la politique de santé suisse.

Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé (CDS)

Organe de coordination des cantons en matière de politique de la santé.

Reconnaissance/Swiss ENIC

Recommandations de reconnaissance à l’attention de personnes à la recherche d’un emploi, titulaires d’un diplôme d’une haute école qui donne accès à une profession non réglementée.

Commission européenne

Eventail des possibilités offertes en matière d’éducation et de formation dans l’ensemble de l’Europe pour les étudiants de tout âge, informations sur les études à l’étranger, la formation professionnelle, la reconnaissance des qualifications et les compétences.

OdASanté

Organisation nationale faîtière du monde du travail en santé. Elle représente les intérêts du secteur sanitaire pour les questions de formation aux professions de la santé dans l’ensemble de la Suisse. Informations sur les plans d’études cadres et les formations.

SASIS

Informations sur les numéros de contrôle et RCC pour les personnes souhaitant travailler comme physiothérapeute ou ergothérapeute en Suisse.

Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM)

Le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) réglemente les conditions d’entrée, de séjour et de travail en Suisse, et décide qui peut y obtenir protection contre la persécution.

santésuisse

santésuisse est la principale organisation de la branche de l’assurance-maladie sociale.

BON À SAVOIR

Système de management certifié

Les processus du secteur des professions de la santé sont certifiés selon la norme ISO 9001:2015.

Partager cette page