Renforcer la santé psychique

Les événements stressants et les situations pesantes peuvent entraîner des dysfonctionnements du psychisme. Les troubles anxieux, dépressions et traumatismes sont difficiles à vivre, tant pour les personnes concernées que pour leur entourage. La Croix-Rouge suisse œuvre à promouvoir la santé psychique à travers une offre de prestations variée.

Santé psychique

La santé du corps et celle du psychisme sont les deux faces d’une même médaille. Elles s’influencent mutuellement. La santé psychique est conditionnée par de multiples facteurs, parmi lesquels la personnalité, l’hérédité et l’environnement. Mais des épreuves personnelles et des accidents de la vie peuvent également perturber le psychisme et déclencher l’apparition de maladies. Ces situations et événements sont par exemple la mort du/de la partenaire, la perte de contact avec l’enfant, des expériences traumatisantes liées à la fuite, la solitude, un licenciement, ou encore la prise en charge à long terme d’un proche sans possibilité de relais.

Suppression des obstacles

Face au tabou qui continue d’entourer les troubles du psychisme en Suisse, nous nous mobilisons pour que le sujet de la santé mentale soit abordé plus souvent dans la sphère publique.

Plus de la moitié de la population suisse ne sait pas ce qu’elle peut faire pour renforcer sa santé psychique. Et plus d’un tiers ne veut pas faire peser ses propres problèmes sur les autres. Ces obstacles sont plus prononcés chez les personnes de plus de 80 ans, celles dont le niveau de formation est faible et les personnes n’ayant pas la nationalité suisse.

C’est ce que révèle une enquête représentative sur les compétences de santé psychique qui a été réalisée début 2021 sur mandat de Promotion Santé Suisse.

La pandémie de coronavirus a fait peser une charge psychique considérable sur l’ensemble de la population suisse. Mais une étude de l’Office fédéral de la santé publique montre que les jeunes générations sont nettement plus touchées par les conséquences psychiques de la crise sanitaire. Les demandes de prise en charge psychiatrique d’enfants et d’adolescents ont augmenté, et la crise a encore aggravé la pénurie de soins.

Notre objectif

  • Nous libérons la parole et renforçons les personnes.

  • Nous prenons le relais et promouvons le bien-être en ménageant des espaces de respiration.

  • Nous sommes présents, car aider dans les situations pesantes est notre mission.

Par nos offres, nous renforçons la santé psychique des personnes vulnérables. Nous les aidons à recevoir un soutien, à comprendre les informations et à utiliser correctement leurs connaissances. Nous renforçons les compétences des individus et augmentons ainsi l’effet préventif de nos offres.

Nous proposons en outre des plateformes aux professionnels pour favoriser les échanges sur les nouveaux enseignements disciplinaires et le partage d’expériences.

Notre action

Nos offres

Nous soutenons les personnes qui souffrent de situations pesantes et leur offrons un répit. Nous développons et renforçons leurs ressources à travers nos offres de prévention. Nous proposons des offres de thérapie aux personnes réfugiées traumatisées.

Souhaitez-vous en savoir plus sur nos prestations?

Offres de nos associations cantonales

Nos associations cantonales s’engagent également à soutenir les personnes concernées. Informez-vous auprès de l’association cantonale de votre région sur les activités et offres.

Changer l’association cantonale

Sélectionnez votre canton

Trois offres cantonales

Une équipe spécialement formée aide, soutient et guide au quotidien les résidents du foyer de Birsfelden. Agés de 25 ans et plus, des femmes et des hommes en situation de handicap psychique apprennent à subvenir eux-mêmes à leurs besoins essentiels et trouvent de nouveaux repères.

Dans le canton de Zurich, des bénévoles de la Croix-Rouge soutiennent des personnes seules en situation difficile, atteintes d’un handicap ou de troubles psychiques. Ils les assistent dans leurs tâches administratives, les accompagnent dans leurs démarches d’usagers du système de santé et des services sociaux, et leur assurent des contacts sociaux à l’occasion de promenades ou d’autres activités. Vers l'offre.

Une personne sur deux en Suisse souffre de troubles psychiques au moins une fois dans sa vie. Et nombreux sont celles et ceux ayant dans leur entourage des personnes qui ont ou ont eu des difficultés psychiques.

Avec ensa, les familles, amis ou collègues de travail découvrent comment dispenser les premiers secours à une personne en souffrance psychique. Au lieu d’attendre que l’initiative vienne d’ailleurs, les participants apprennent à identifier à temps les problèmes, à aborder le sujet avec la personne et à lui proposer de l’aide. Offre en Thurgovie.

La santé psychique dans le monde

La santé psychique est également une composante de nos projets de coopération internationale. Nous partageons notre savoir-faire au Salvador, au Soudan du Sud et au Bangladesh notamment.

Partager cette page

Ceci pourrait également vous intéresser