Le Mouvement international

Les 7 Principes fondamentaux de la Croix-Rouge

La Croix-Rouge n’est pas l’émanation de quelque principe abstrait puisqu’elle est née de l’action spontanée d’hommes s’étant sentis appelés à porter secours aux blessés laissés sans soins sur le champ de bataille de Solférino en 1859. Malgré cette spontanéité, la recherche de quelque idée et principe pouvant guider l’action humanitaire est apparue dès l’origine.

Les premières formulations apparaîtront dans l’ouvrage «Un Souvenir de Solférino», publié en 1862 par Henry Dunant. Il faudra toutefois attendre de nombreuses années avant que soit adoptée la «charte» de la Croix-Rouge lors de la XXe Conférence internationale de la Croix-Rouge, qui s’est tenue à Vienne le 8 octobre 1965.

Les sept Principes fondamentaux revêtent un caractère contraignant pour tous les membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Ils figurent les principes humanitaires qui ne doivent en aucun cas être bafoués ou utilisés à mauvais escient. Ils représentent un socle solide sur lequel peuvent s’appuyer ceux qui s’engagent sous l’emblème de la Croix-Rouge. Ils constituent idéalement et logiquement un tout cohérent. Dans leur globalité, ils sont la «charte» caractérisant le Mouvement et constituent sa spécificité, son caractère réellement unique.

Les sept Principes fondamentaux