Les sept Principes fondamentaux de la Croix-Rouge

Table de matières

object-commentsContact

L’action de tous les membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge obéit aux mêmes sept Principes fondamentaux de la Croix-Rouge. Ils sont l’expression de nos valeurs et de nos idéaux. Ils donnent des repères et inspirent confiance. Mais surtout, ils sont un appel à l’action: protéger la vie, la dignité et la santé des personnes vulnérables et assister ces dernières dans des situations de détresse.

Nos valeurs et notre mission: agir pour un monde plus humain

La Croix-Rouge s’engage dans le monde entier pour le respect et la diffusion de valeurs communautaires. Nous voulons encourager le respect de l’autre et l’envie de travailler ensemble. C’est la façon dont nous contribuons à répondre aux défis humanitaires les plus pressants et à construire un avenir plus juste et plus sûr pour tous.

Nous mettons l’humanité au cœur de notre action. Nous incarnons les sept Principes fondamentaux de la Croix-Rouge et nous incitons toutes les générations et tous les milieux sociaux à s’engager en leur nom. Ainsi, nous œuvrons à la construction d’un monde de paix axé sur le respect mutuel et sur un développement durable.

Stratégie 2030 de la CRS

Identité – repères – confiance

L’origine du Mouvement international de la Croix-Rouge réside dans l’action spontanée de personnes secourables: en 1859, sur le champ de bataille de Solférino, elles ont assisté des milliers de soldats blessés ou mourants – avec humanité, compassion et indépendamment de la nationalité des victimes. Depuis, les membres du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont constamment étendu leurs domaines d’intervention. L’ensemble des activités visent à venir en aide aux personnes en détresse et à protéger leur vie, leur santé et leur dignité. L’action de la Croix-Rouge se fonde pour cela sur certains principes humanitaires.

Les sept Principes fondamentaux de la Croix-Rouge existent depuis 1965 sous leur forme actuelle. En 1986, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge les a inscrits dans ses statuts. Depuis, tous les membres du Mouvement international doivent les respecter, partout dans le monde. Ils explicitent nos valeurs et sont l’expression de notre engagement en faveur des personnes vulnérables. Tous nos collaborateurs et collaboratrices ainsi que nos bénévoles en Suisse et à l’étranger axent leur travail sur ces principes. Dans des situations difficiles, les Principes fondamentaux de la Croix-Rouge donnent des repères et inspirent confiance.

Découvrez nos principes

Humanité – notre mission

Né du souci de porter secours sans discrimination aux blessés des champs de bataille, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, sous son aspect international et national, s’efforce de prévenir et d’alléger en toutes circonstances les souffrances des hommes. Il tend à protéger la vie et la santé ainsi qu’à faire respecter la personne humaine. Il favorise la compréhension mutuelle, l’amitié, la coopération et une paix durable entre tous les peuples.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

L’humanité est le grand principe au cœur de notre action. C’est elle qui inspire la mission de la Croix-Rouge: nos activités visent en premier lieu à prévenir et à atténuer la souffrance humaine. Si les sept Principes fondamentaux devaient être résumés en un seul, ce serait celui d’humanité.

Impartialité – face à la détresse, les secours ignorent les distinctions de personnes

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ne fait aucune distinction de nationalité, de race, de religion, de condition sociale et d’appartenance politique. Il s’applique seulement à secourir les individus à la mesure de leur souffrance et à subvenir par priorité aux détresses les plus urgentes.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Impartialité est synonyme de non-discrimination: nous soutenons les personnes en détresse
dans une même mesure et de la même façon – sans utiliser de critères subjectifs pouvant les désavantager, donc sans aucune distinction d’origine, de nationalité, de statut social, d’appartenance religieuse ou politique. La Croix-Rouge intervient là où la détresse est la plus criante: seuls la mesure des besoins et le degré de détresse ou de vulnérabilité déterminent la
prestation d’aide.

Neutralité – agir sans prendre parti

Afin de garder la confiance de tous, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’abstient de prendre part aux hostilités et, en tout temps, aux controverses d’ordre politique, racial, religieux et idéologique.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

La neutralité signifie que nous restons par principe en dehors de tout affrontement et de toute controverse d’ordre politique ou idéologique. En nous abstenant de prendre parti dans les conflits, nous conservons la confiance de tous. Nous avons ainsi l’assurance de pouvoir toujours accéder aux personnes qui ont le plus urgemment besoin d’aide.

Indépendance – l’autonomie est le garant de nos Principes fondamentaux

Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est indépendant. Auxiliaires des pouvoirs publics dans leurs activités humanitaires et soumises aux lois qui régissent leur pays respectif, les Sociétés nationales doivent pourtant conserver une autonomie qui leur permette d’agir toujours selon les principes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

En tant qu’unique Société nationale de la Croix-Rouge en Suisse, la Croix-Rouge suisse entretient une relation particulière avec les autorités, qu’elle soutient dans le cadre de leurs activités humanitaires. Malgré notre statut particulier, nous conservons en tout temps notre autonomie. Tout en soutenant les personnes vulnérables, nous résistons aux pressions politiques ou économiques. Guidés uniquement par nos Principes fondamentaux, nous agissons sans nous laisser influencer par les médias ou l’opinion publique.

Volontariat – une aide véritable ne saurait être que désintéressée

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est un mouvement de secours volontaire et désintéressé.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Dans le monde, plus de 11 millions de bénévoles mettent leur savoir, leurs compétences et leur expérience à la disposition du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Ils s’engagent pour leurs prochains dans la détresse – avec empathie, inspiration et motivation. Toutefois, volontariat ne signifie pas amateurisme. Que l’engagement à la Croix-Rouge soit une activité professionnelle principale ou parallèle ou un engagement à titre honorifique, professionnalisme et investissement personnel sont toujours au cœur de notre action.

Unité – un Mouvement ouvert à tous

Il ne peut y avoir qu’une seule Société de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge dans un même pays. Elle doit être ouverte à tous et étendre son action humanitaire au territoire entier.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

La Croix-Rouge suisse est la seule Société nationale de la Croix-Rouge en Suisse. Au nom de la non-discrimination, elle est ouverte à tous. Tous nos membres, collaborateurs et collaboratrices et bénévoles œuvrent à la mission du Mouvement international: soutenir les personnes en détresse. Cet engagement unit toutes les Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à travers le monde – dans chacun des pays où notre Mouvement est représenté.

Universalité – le Principe d’humanité s’applique au monde entier

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, au sein duquel toutes les Sociétés ont des droits égaux et le devoir de s’entraider, est universel.

Statuts du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Les Sociétés nationales sont indépendantes les unes des autres. Leurs prestations sont destinées en priorité à la population de leur pays respectif. En cas de crise ou de catastrophe majeure, il se peut qu’une Société nationale soit dépassée par les besoins d’aide. Dans ce cas, elle est soutenue par d’autres Sociétés nationales, par la Fédération et par le CICR.

Partager cette page