Le siège CRS, Rainmattstrasse à Berne.

La CRS prépare la suite

Communiqué aux médias • 21.12.2022

La Croix-Rouge suisse (CRS) a engagé les démarches consécutives à la séparation d’avec son directeur, Markus Mader. Durant le week-end déjà, la Commission de contrôle de gestion interne a annoncé une enquête; aujourd’hui, un échange a eu lieu entre le Conseil de la Croix-Rouge et le personnel du Siège de la CRS.

Lors d’un échange interne organisé à Wabern, les collaboratrices et collaborateurs du Siège de la CRS ont eu l’occasion de poser des questions aux membres restants du Conseil de la Croix-Rouge ainsi qu’à la présidente, Barbara Schmid-Federer. Le Comité du personnel du Siège de la CRS a lui aussi relayé des questions issues des rangs du personnel.

La Commission de contrôle de gestion (CCG) de la CRS avait annoncé au cours du week-end qu’elle allait examiner les processus et les raisons ayant amené le Conseil de la Croix-Rouge à se séparer de Markus Mader. Chargée de veiller au respect des Principes fondamentaux, de la Mission et des Statuts de l’association CRS ainsi qu’à la mise en œuvre des décisions de l’Assemblée de la Croix-Rouge par les organes suprêmes, la CCG est dirigée par Gion Claudio Candinas, vice-président de la CRS Canton des Grisons.

Clarifications au niveau des instances dirigeantes

La décision du Conseil de la Croix-Rouge de se séparer du directeur Markus Mader ainsi que le retrait simultané de quatre membres de cet organe – Dieter Widmer, Benjamin Tissot-Daguette, Aline Muller et Brigitta M. Gadient – reposent sur des divergences de vues quant à la manière dont les tâches, compétences et responsabilités doivent être réglées au sein de la CRS. Ces enjeux stratégiques internes seront désormais approfondis au niveau des instances dirigeantes de l’organisation dans son ensemble. Une élection complémentaire se tiendra le samedi 25 mars 2023 dans le cadre d’une Assemblée extraordinaire de la Croix-Rouge afin de remplacer les membres sortants du Conseil de la Croix-Rouge.

Les activités opérationnelles se poursuivent

Pour les collaboratrices, collaborateurs et bénévoles de la CRS en Suisse et à l’étranger, l’engagement en faveur des plus vulnérables reste la priorité. Ainsi, le 24 décembre 2022 marque le coup d’envoi de la traditionnelle récolte dans le cadre de l’action 2 x Noël en soutien aux personnes touchées par la pauvreté dans toute la Suisse.

Partager cette page