Des besoins humanitaires urgents au Soudan du Sud

Interview • 06.07.2022

Le Soudan du Sud est le plus jeune Etat du monde. Depuis 2011, la Croix-Rouge suisse (CRS) s’y engage pour les plus vulnérables aux côtés de la Croix-Rouge du Soudan du Sud, née cette même année. John Lobor, secrétaire général de la Société nationale, raconte les grands défis auxquels fait face son pays et comment il vit le partenariat avec la CRS.

Quelle est l’ampleur des besoins humanitaires au Soudan du Sud?

Ils sont énormes. Catastrophes naturelles, épidémies et conflits récurrents infligent de grandes souffrances à la population. La Croix-Rouge s’occupe avant tout des personnes fuyant les violences, des réfugiés et de leurs communautés d’accueil. Ce sont les premières victimes de ces événements tragiques.

En quoi consiste la collaboration entre votre Société nationale et la CRS?

Nous coopérons depuis plus de 20 ans. La CRS était présente dans cette région avant même que le Soudan du Sud n’accède à l’indépendance. Actuellement, elle intervient sur trois sites où nous nous employons à promouvoir le don du sang, ainsi qu’en Equateur oriental, où nous cherchons à améliorer la santé de la population. En outre, nous sommes en train de renforcer six de nos sections locales. La CRS nous apporte aussi un soutien technique.

Je suis fier du développement de notre organisation.

John Lobor, secrétaire général de la Croix-Rouge du Soudan du Sud

John Lobor, âgé de 59 ans, est le secrétaire général de la Croix-Rouge du Soudan du Sud depuis huit ans. Cela fait 34 ans qu’il est bénévole à la Croix-Rouge. Il est titulaire d’un master en planification du développement et d’un diplôme en diplomatie humanitaire. Il s’engage en outre pour le climat.

Quelles sont les principales réalisations de votre Société nationale?

J’en citerai cinq. Tout d’abord notre soutien aux personnes exilées dans les pays limitrophes à leur retour au Soudan du Sud après l’indépendance. Ensuite, l’assistance aux populations déplacées en raison des conflits: nous leur avons fourni nourriture, eau et abris, avons prodigué un soutien psychosocial et veillé à une inhumation digne et sûre des défunts. En matière de gestion des épidémies, je mentionnerai l’aide d’urgence lors des flambées de choléra en 2014, la prévention de la maladie à virus Ebola en 2018 et notre contribution à l’endiguement de la pandémie de Covid-19. Notre réponse aux inondations, récurrentes depuis 2019, est également conséquente. Enfin, je suis fier du développement de notre organisation: nous avons systématisé les processus, développé des capacités et mis sur pied une direction performante.

Les activités de la Croix-Rouge au Soudan du Sud

Quels sont selon vous les défis futurs de votre Société nationale?

La Croix-Rouge du Soudan du Sud est devenue une grande organisation totalisant 21 sections locales et plus de 340 collaboratrices et collaborateurs. Une telle structure nécessite des ressources financières et humaines. Nous voulons accroître notre efficience et notre efficacité pour atteindre l’ensemble des communautés vulnérables.

Comment vivez-vous la collaboration avec la CRS?

Il s’agit d’un partenariat fondé sur l’égalité, la transparence et l’obligation de rendre compte. Nous poursuivons les mêmes objectifs: renforcer les victimes du conflit et la population vulnérable au Soudan du Sud. Forts du soutien de la CRS qui nous permet de pérenniser notre organisation, nous pouvons proposer notre aide aux plus démunis. Je suis confiant et me réjouis de poursuivre cette collaboration fructueuse.

BON À SAVOIR

Développement des sociétés nationales

La collaboration avec la Croix-Rouge du Soudan du Sud est un exemple de développement d’une Société nationale. La CRS aide également d’autres Sociétés sœurs à améliorer leur structure organisationnelle et à renforcer leurs capacités techniques. Il s’agit d’un soutien adapté aux besoins, pouvant s’appliquer à la levée de fonds, à la gestion des bénévoles ou aux activités menées dans le cadre d’un programme. Le but est d’assurer que chaque Société nationale soit durablement à même de mettre en œuvre les programmes et mesures nécessaires en faveur des communautés vulnérables.

En savoir plus

Rapport 2021

Découvrez nos activités opérationnelles et financières dans le domaine de la coopération internationale. Notre rapport met l’accent sur leur impact et sur les résultats obtenus. (en anglais)

Partager cette page