Dialogue politique et engagement avec les autorités

Table de matières

object-commentsContact

Fidèle à son mandat, la CRS mène un dialogue actif avec les autorités et le monde politique. Au Parlement, l’intergroupe Croix-Rouge compte environ 70 membres de tous les partis politiques.

Un dialogue de confiance

La Croix-Rouge est un interlocuteur actif et engagé que le monde politique et les autorités apprécient pour son expertise humanitaire et son expérience de terrain. 

Le CRS a un mandat social important: plus d’humanité. Nous soutenons la capacité à s’aider soi-même et à aider les autres, à promouvoir la santé et à protéger la dignité humaine – en Suisse et à l’étranger.

Markus Mader, directeur de la CRS

Le dialogue politique de la CRS est défini par des critères précis: en vertu des Principes de neutralité et d’indépendance, la CRS ne s’implique pas, par exemple, dans des votations populaires. Ce dialogue est porté par le Principe d’humanité, qui exige de la Croix-Rouge qu’elle «prête sa voix à la cause des personnes démunies».

Service ambulatoire: visite de la Conseillère fédérale Karine Keller-Sutter

Rôle d’auxiliaire des pouvoirs publics

Les Sociétés nationales de la Croix-Rouge, comme la CRS, jouissent d’un statut juridique à part parmi les organisations humanitaires: elles travaillent en partenariat avec les autorités étatiques.

Rôle d’auxiliaire des pouvoirs publicsEn savoir plus

L’intergroupe parlementaire

Aux Chambres fédérales, l’intergroupe parlementaire Croix-Rouge, avec quelque 80 membres de tous les partis politiques, reflète la diversité culturelle, linguistique et politique de la Suisse.
Plateforme d’échanges et de discussions, l’intergroupe parlementaire s’intéresse aux thèmes d’expertise de la CRS en Suisse et à l’étranger. Il se penche notamment sur l’accès aux soins, le soutien aux familles et aux aînés, la coopération au développement, l’aide humanitaire, la transfusion sanguine ou encore le sauvetage et l’aide en cas de catastrophes. Le bulletin «Points de vue» tient les membres de l’intergroupe informés sur les préoccupations de la CRS et les opérations humanitaires en cours, et ce avant chaque session.

Depuis 2020, la coprésidence de l’intergroupe est assurée par les conseillères aux Etats Marina Carobbio et Johanna Gapany, le conseiller aux Etats Stefan Engler et la conseillère nationale Flavia Wasserfallen.

Le Parlement donne son sang (vidéo)

Une action de l’intergroupe parlementaire Croix-Rouge et de Transfusion CRS Suisse lors de la Journée mondiale du don du sang sur la Bundesplatz (juin 2021)

Expertise

Partager cette page