ContenuContactFaire un donPied de page

Organisation et conduite

Table de matières

L’association Croix-Rouge suisse est une organisation d’utilité publique à but non lucratif. En 2022, ses organisations membres, son Siège et ses institutions ont coopéré pour assumer leurs tâches.

Gouvernance institutionnelle

L’association Croix-Rouge suisse (association CRS) revendique une gestion d’entreprise responsable, durable et transparente, tant à l’interne qu’à l’externe, et s’engage pour une gouvernance institutionnelle de qualité dans l’intérêt de tous ses groupes d’intérêt.

Le rapport sur la gouvernance institutionnelle détaille les principes, les structures et les règles qui fondent une gouvernance institutionnelle de qualité au sein de l’association CRS.

Organisation au sein de l’association Croix-Rouge suisse

Activités des organes et du Siège

Les organisations membres de la CRS

A l’image de la structure fédéraliste de la Suisse, l’association CRS est organisée de manière décentralisée. Fin 2022, l’association CRS comptait parmi ses membres 24 associations cantonales de la Croix-Rouge (AC CR) et quatre organisations de sauvetage de la Croix-Rouge (OS CR) œuvrant de manière autonome et indépendante à la concrétisation de la Stratégie 2030 de la CRS.
Les associations cantonales de la Croix-Rouge et les organisations de sauvetage de la Croix-Rouge disposent pour leurs échanges opérationnels d’organes distincts, à savoir d’une part la Conférence nationale des directrices et directeurs des AC CR et d’autre part la Direction Recherche et sauvetage (DRS).
Le Service Croix-Rouge (SCR) est également une organisation de la Croix-Rouge suisse. Il regroupe près de 250 professionnelles du secteur médical, qui revêtent l’uniforme en vue de soutenir bénévolement le service sanitaire de l’armée suisse.
Les rapports annuels 2022 complets des organisations de la CRS peuvent être consultés sur leur sites respectifs.

Les associations cantonales de la Croix-Rouge

Les 24 associations cantonales de la Croix-Rouge (AC CR) sont autonomes. Leurs offres visent à répondre aux besoins locaux. Elles s’engagent dans les domaines de l’aide au quotidien, de la santé, de l’intégration et de la migration. Elles emploient quelque 3640 employés et peuvent compter sur 15 191 bénévoles. Elles collaborent étroitement sur des thèmes et prestations d’intérêt national.

Les rapports annuels 2022 des associations cantonales peuvent être consultés sur leur sites respectifs:

Les organisations de sauvetage de la CRS

La Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS), Samaritains Suisse, la Société Suisse de Sauvetage (SSS) et REDOG, la Société suisse des chiens de recherche et de sauvetage, enseignent et dispensent les premiers secours. Elles sont actives en milieu terrestre et aquatique.

Institutions et autres organisations de la CRS

Plusieurs institutions juridiquement indépendantes assurent l’accomplissement de missions humanitaires ou apportent un soutien à l’association CRS. Le patrimoine des fondations de la CRS fait l’objet d’une affectation déterminée, à savoir la promotion des activités humanitaires de la CRS ainsi que la recherche et le développement dans ce domaine.

L’association CRS détient en outre des participations majoritaires ou minoritaires dans plusieurs autres sociétés.

Chiffres 2022 de Transfusion CRS Suisse

0personnes inscrites au Registre suisse des donneurs de cellules souches du sang

0dons de sang

0collectes mobiles de sang dans 995 localités

Relations avec les organisations internationales de la Croix-Rouge

La CRS est reconnue comme unique Société nationale de la Croix-Rouge sur le territoire de la Confédération suisse par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), depuis le 22 août 1866, ainsi que par l’arrêté fédéral du 13 juin 1951 concernant la Croix-Rouge suisse. Parallèlement, elle fait partie du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et est membre de la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR).

En tant que Société nationale du pays où la Fédération internationale a son siège, la Croix-Rouge suisse assume la vice-présidence de droit de la FICR (aux côtés de quatre autres vice-présidents). En tant que vice-présidente de la CRS, Brigitta M. Gadient a participé activement aux réunions du Conseil de direction.

Partager cette page