Aide en soins et accompagnement

Changement de pratique pour la reconnaissance ASA

La profession d’Aide en soins et accompagnement (ASA) n’est pas réglementée en Suisse. En effet, aucune base légale ne prévoit l’obligation de posséder un diplôme particulier pour exercer cette profession. Cela signifie que le titulaire d’un diplôme étranger n’a pas besoin de faire reconnaître son diplôme avant de travailler en Suisse.

Lorsque l’ancienne formation d’aide-soignant existait encore, la Croix Rouge suisse offrait des mesures de compensation aux titulaires d’une qualification étrangère qui souhaitaient une équivalence pour ce diplôme. A titre transitoire, la Croix Rouge a continué d’offrir des mesures de compensation depuis qu’elle compare les formations étrangères non plus avec l’ancien diplôme d’aide-soignant, mais avec la nouvelle formation d’Aide et soins et Accompagnement avec attestation fédérale de formation professionnelle (AFP).

Cette offre transitoire est valable jusqu’au 31.12.2015. Tous les examens préalables obligatoires déposés jusqu’à cette date seront traités selon les critères actuels.

Conditions :

  • Dépôt de l’examen préalable obligatoire au plus tard le 31.12.2015.
  • Mesures de compensation (stage d’adaptation) doivent débuter avant le 31.12.2016.

Depuis le 1.1.2016, la Croix Rouge suisse n'est plus compétente, puisque, en vertu du contrat qui la lie au SEFRI, elle ne s’occupe fondamentalement que de professions réglementées. A partir de cette date, les demandes de reconnaissance seront traitées par le SEFRI, qui délivrera en principe des attestations de niveaux en application de l’art. 69b OFPr. Cette disposition pose, comme condition à la délivrance d’une attestation de niveau, la comparabilité des durées de formation (en l’espèce deux ans de formation).