Vingt millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire en Ethiopie

News • 09.01.2022

Le conflit qui sévit en Ethiopie bouleverse la vie de millions de personnes. Les combats durent depuis plus d’un an; combinés à d’autres facteurs, ils ont donné lieu à une situation humanitaire préoccupante. Le Mouvement de la Croix-Rouge et la Croix-Rouge suisse (CRS) prolongent donc l’aide d’urgence.

L’Ethiopie fait face à une très grave crise humanitaire due à des années de sécheresse, à des invasions de criquets, aux conséquences de la pandémie de Covid-19 et à un conflit qui sévit depuis un an dans le nord du pays. Ces conditions ont mis plus de quatre millions d’habitants dans une situation très précaire. Au total, ce sont 20 millions de personnes qui ont urgemment besoin d’une aide humanitaire dans le pays, notamment d’abris d’urgence, d’articles ménagers, d’argent liquide, de nourriture, d’un accès à l’eau et à l’hygiène, de services de santé, de soutien psychologique et de protection.

«Si nous n’agissons pas immédiatement, il y a un risque de déplacement, d’insécurité alimentaire, de traumatisme et de perte des moyens de subsistance pour des millions de personnes», met en garde Ato Getachew Taa, secrétaire général de la Croix-Rouge éthiopienne.

Si nous n’agissons pas immédiatement, il y a un risque de déplacement, d’insécurité alimentaire, de traumatisme et de perte des moyens de subsistance pour des millions de personnes.

Ato Getachew Ta'a, secrétaire général de la Croix-Rouge éthiopienne

Appel à l'aide international

Compte tenu de cette situation, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a étendu son aide dans ce pays d’Afrique de l’Est, et fournit ainsi des biens de première nécessité à 660 000 personnes touchées par la crise.
Cette aide est toutefois loin d’être suffisante. La FICR a donc lancé un appel aux dons à hauteur de 27 millions de francs suisses.
Les équipes de la Croix-Rouge éthiopienne apportent une aide humanitaire depuis le début de la crise. Un hébergement d’urgence et des biens de première nécessité ont été fournis à des milliers de familles déplacées. Certaines personnes s’étant réfugiées au Soudan ou à Djibouti pour fuir l’Ethiopie bénéficient également de l’aide du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

BON À SAVOIR

Un manque criant de nourriture

La situation empire en Ethiopie, et de plus en plus de personnes souffrent de la faim.

  • Plus de 20 millions de personnes sont tributaires d’une aide humanitaire.

  • Au moins sept millions de personnes sont menacées d’insécurité alimentaire.

  • 400 000 enfants sont atteints de malnutrition sévère.

La situation est alarmante: depuis la famine de 2011 en Somalie, c’est la première fois qu’autant de personnes sont menacées de famine dans un pays. Elles ont immédiatement besoin de semences, d’outils et d’aide en espèces pour éviter que la crise ne s’aggrave. La CRS renforce son aide d’urgence en Ethiopie avec le soutien de la Confédération

Aide à long terme de la CRS

Avec la Croix-Rouge éthiopienne, la CRS œuvre à la prévention des catastrophes depuis de nombreuses années. Dans le cadre de la crise actuelle, elle apporte son soutien par un programme de promotion de la paix et un projet d’aide d’urgence. Ce dernier se poursuivra l’année prochaine. «La population a besoin de notre aide maintenant», explique Fortunat Büsch, responsable de programme de la CRS pour l’Ethiopie. L’aide d’urgence comprend un soutien psychosocial, le regroupement familial et la protection des populations les plus vulnérables. L’accent est également mis sur la préparation aux catastrophes en cas de crise.

Deux collaborateurs de la Croix-Rouge se promènent avec des enfants dans un village d'Éthiopie.
Avec la Croix-Rouge éthiopienne, la CRS œuvre à la prévention des catastrophes depuis de nombreuses années.

Aide aux régions oubliées

En collaboration avec la Croix-Rouge éthiopienne, la CRS soutient les personnes dans le besoin, en particulier dans les zones qui reçoivent moins d’attention que le nord du pays, touché par les conflits.
«Nous aidons la population dans diverses régions d’Ethiopie, mais nous mettons surtout l’accent sur le sud-est du pays. Les gens y sont tout aussi touchés par la crise mais reçoivent moins d’attention de la part des médias», poursuit Fortunat Büsch.

Nous aidons la population dans diverses régions d’Ethiopie, mais nous mettons surtout l’accent sur le sud-est du pays. Les gens y sont tout aussi touchés par la crise mais reçoivent moins d’attention de la part des médias.

Fortunat Büsch, responsable de programme de la CRS pour l’Ethiopie

Le conflit armé qui secoue la région du Tigré, dans le nord de l’Ethiopie, a provoqué le déplacement forcé de près d’un million de personnes. Une partie d’entre elles a trouvé refuge au Soudan voisin, mais la plupart s’est enfuie dans les autres régions d’Ethiopie. Beaucoup sont traumatisées, et la situation est très précaire. La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge fournissent des biens de première nécessité dans les deux pays. Au Soudan également, la CRS aide les personnes dans le besoin.

Partager cette page