La Croix-Rouge engagée dans la lutte contre le choléra au Malawi

Reportage • 20.11.2022

De nombreuses régions du Malawi ont été touchées par l’épidémie de choléra, qui n’a pas épargné le district de Mzimba, où vit Alice Chanza. La maladie n’a pourtant pas sévi dans son village. Bénévole auprès de la Croix-Rouge, elle aide la population à mettre en pratique des mesures d’hygiène et diffuse des informations de santé. La Croix-Rouge se mobilise dans des villages tels que celui-ci pour y assurer l’accès à l’eau potable, aux installations sanitaires et à l’hygiène – autant de facteurs de santé fondamentaux. Les bénévoles comme Alice Chanza apportent une contribution essentielle au succès de tels projets.

Texte: Franziska Bundi | Photos: Bernard van Dierendonck

Alice Chanza a été la première personne de son village à disposer de latrines. Elle les a construites elle-même, tout comme le tippy tap qu’elle utilise pour se laver les mains. Sur le mur, on peut lire: «Lave-toi les mains après avoir utilisé les latrines. Nous ne nous soulageons plus dans les buissons depuis 2014.» Mère célibataire, Alice Chanza vit dans les collines du nord du Malawi et s’engage bénévolement avec la Croix-Rouge pour améliorer l’hygiène et la santé de la population.

Il suffit à Alice Chanza, 39 ans, de poser le pied sur un bâton pour qu’un filet d’eau s’échappe du bidon fixé entre deux branches. Elle tend le bras et attrape le savon. Elle sait qu’il est bon pour la santé de se laver les mains. Grâce à la Croix-Rouge, elle a les compétences pour construire et entretenir tippy taps et latrines. Elle en est fière.

Une femme se lave les mains avec de l'eau qui s'écoule d'un grand récipient en plastique. Celui-ci est fixé à une construction de branches à hauteur de hanches.
Sur le mur, on peut lire: «Lave-toi les mains après avoir utilisé les latrines. Nous ne nous soulageons plus dans les buissons depuis 2014.»

EN BREF

Qu’est-ce qu’un tippy tap?

Le tippy tap est un système de lavage des mains ingénieux et facile d’utilisation – même pour les enfants. La fabrication de ce dispositif composé de branches, de ficelle et d'une bouteille en PET est à la portée de tous. Il suffit d’exercer une pression du pied sur un bâton pour faire basculer la bouteille sans avoir à toucher celle-ci. Le savon, lui, est posé sur l’une des branches.

A quelques pas du village d’Alufeyo Mbale, l’organisation a creusé un puits profond de 40 mètres.

Les femmes prélèvent désormais de l’eau potable de la nappe phréatique à l’aide d’une pompe mécanique et n’ont plus besoin de marcher jusqu’à la rivière, éloignée du village et contaminée par les animaux. Cette économie de temps et d’énergie permet à Alice Chanza de se rendre au puits jusqu’à douze fois par jour. Sa famille de cinq personnes consomme quotidiennement quelque 240 litres d’eau – soit trois fois moins qu’un ménage suisse équivalent. Au Malawi, pays parmi les plus pauvres au monde, des millions d’habitants sont contraints de boire une eau souillée.

Une pompe à eau peut changer une vie

Un exemple crédible

Alice Chanza, qui élève seule ses trois enfants et son neveu, s’engage activement pour la Croix-Rouge depuis que cette dernière améliore les conditions de vie dans son village. Mettant d’abord elle-même en pratique les connaissances qu’elle acquiert auprès de l’organisation, elle a valeur d’exemple aux yeux des autres villageois.

Coach régionale et responsable d’un groupe de bénévoles, elle suit chaque mois une formation continue financée par la Croix-Rouge suisse (CRS). Les bénévoles font le tour des habitations et sensibilisent chaque année plus de 30 000 ménages aux enjeux de l’hygiène et de la santé. Car avec le temps, l’attention a tendance à se relâcher.

Le respect des règles d’hygiène joue un rôle d’autant plus essentiel que le Malawi est actuellement touché par une épidémie de choléra – une maladie provoquant de fortes diarrhées et qui, non traitée, peut avoir une issue fatale. Les bénévoles de la Croix-Rouge informent la population sur la pathologie et lui rappellent les règles d’hygiène.

Ne laisser aucune chance au choléra

Malgré un quotidien éprouvant, Alice Chanza s’investit pleinement dans son activité: «Je le fais parce que je vois que mon engagement porte ses fruits! Les enfants sont moins souvent malades.» Maureen Mwakanema, collaboratrice locale de la Croix-Rouge, approuve: «Dans ce village, les cas de choléra ont nettement reculé.» Toutefois, seuls 30% des Malawites se lavent suffisamment les mains, aussi ces campagnes de sensibilisation doivent-elles être déployées à plus large échelle.

L’engagement de la Croix-Rouge au Malawi

0

pompes à eau

Soutenue par la CRS, la Croix-Rouge du Malawi a déjà installé ou remis en état un nombre important de pompes à eau.

0

bénéficiaires

Nombre de personnes disposant d’un accès à l’eau potable depuis 2014.

0

ménages

Nombre de ménages sensibilisés chaque année à l’hygiène et à la santé par les bénévoles de la Croix-Rouge.

Il serait possible d’éviter bien des souffrances si chacun avait accès à l’eau potable et pouvait appliquer des mesures d’hygiène simples. Utiliser un tippy tap et du savon est le moyen le plus efficace de lutter contre les maladies.

Le Malawi, un pays vulnérable

Pauvreté et mauvais état de santé
  • Le Malawi est situé en Afrique australe. Il compte parmi les pays les plus pauvres du monde. Plus de la moitié de la population dispose de moins d’un dollar par jour pour subvenir à ses besoins.

  • Les indicateurs de santé du Malawi sont particulièrement alarmants. Le taux de mortalité maternelle est l’un des plus élevés du monde. Environ la moitié de la population n’a pas accès à l’eau potable et aux infrastructures sanitaires. Chaque année, plusieurs centaines d’enfants meurent des suites de maladies diarrhéiques.

Catastrophes naturelles et famines

Le pays, frappé de plein fouet par la crise climatique, demeure tributaire d’une aide d’urgence. La fréquence et la violence des événements extrêmes ne font que croître. Les tempêtes détruisent des infrastructures vitales. Les inondations et les sécheresses entraînent des pertes de récoltes. La crise alimentaire est palpable dans tout le pays.

cross-heart-pattern

Engagez-vous à nos côtés pour la santé

Votre don permet à des familles et à des enfants d’accéder à de l’eau potable et de renforcer leur santé.

Je voudrais faire un don unique arrow-down.
Faire un don

Partager cette page