Communiqué de presse

Vaccination: la Croix-Rouge suisse défend le principe de solidarité – à l’échelle nationale également

En Suisse, environ 80% de la population souhaite se faire vacciner contre le coronavirus. C’est désormais à qui se verra ouvrir le plus vite les portes de la vaccination, au risque que les personnes les plus vulnérables – en situation de handicap, en proie à la pauvreté, réfugiées – soient reléguées au second plan. La Croix-Rouge suisse préconise la diffusion d’informations adaptées ainsi qu’un accès facilité aux centres de vaccination.

Personnes défavorisées, peu formées, privées d’infrastructure informatique, réfugiées ou en situation de handicap: pour les plus vulnérables, il est souvent difficile d’obtenir rapidement et sans peine des informations relatives au déroulement de la vaccination, aux avantages attendus ou aux éventuels effets secondaires. Un phénomène qui est accentué par le fossé numérique. Une étude (Matthias Egger, «Socioeconomic position and the cascade from SARS-CoV-2 testing to COVID-19 mortality») a démontré que les personnes défavorisées d’un point de vue socioéconomique sont davantage touchées par le Covid-19 que les autres. La Croix-Rouge suisse salue le fait que dans de nombreux cantons, des efforts soient déployés en vue de faciliter l’accès des personnes en situation de handicap à la vaccination.

Une information adaptée, rempart contre l’incertitude

Pour dissiper les réserves vis-à-vis de la vaccination et encourager la population à franchir le pas, il est impératif de diffuser des informations ciblées et intelligibles. Aussi la CRS a-t-elle établi à l’intention des autorités compétentes une série de recommandations expliquant comment promouvoir l’accès de tout un chacun aux centres de vaccination. Cela passe par

  • des informations faciles à lire et à comprendre;
  • des informations diffusées dans diverses langues parlées en Suisse;
  • une simplification des procédures d’inscription en ligne;
  • des centres de vaccination assurant un accès à bas seuil et sans obstacles.

Vaccination pour tous ceux qui le souhaitent en Suisse

Un large recours à la vaccination à l’échelle mondiale fait figure d’élément décisif pour venir à bout de la pandémie de Covid-19. Si cette démarche doit rester volontaire, quiconque le souhaite doit avoir la possibilité de se faire vacciner.

  • Pour les sans-papiers, il faut s’entendre à l’échelle nationale sur un dispositif leur permettant de se faire vacciner de façon anonyme et sans assurance-maladie.
  • Les réfugiés et les intervenants dans les centres d’hébergement collectif doivent bénéficier d’un accès coordonné à la vaccination.
  • S’agissant des personnes dépendantes vivant à domicile, il est indispensable de trouver des moyens pour qu’elles puissent se faire vacciner chez elles ou, du moins, à proximité.

Les vaccins font l’objet d’une forte demande. En Suisse comme ailleurs, des milliers de personnes sont dans l’expectative. Dans de nombreux pays pauvres, les livraisons sont rares, voire inexistantes, si bien que la majorité de la population ne peut s’attendre à être protégée prochainement contre le coronavirus. La Croix-Rouge s’engage à l’échelle mondiale pour une distribution équitable des doses – une question de solidarité, mais aussi de bon sens épidémiologique. En effet, la pandémie ne saurait être vaincue au seul niveau national: son contrôle passe par un effort de dimension planétaire.

Sur migesplus.ch/coronavirus, les professionnels de la santé et du social trouveront quelque 150 publications sur le coronavirus dans 30 langues à remettre aux personnes qu’ils prennent en charge. Par ailleurs, des recommandations pour un accès à bas seuil aux centres de vaccination pourront être téléchargées sur migesplus.ch/impfzentren à partir du 19 mai (25 mai pour la version française).
Le portail d’information migesplus.ch, qui vise à promouvoir l’égalité des chances en matière de santé, est géré par la Croix-Rouge suisse sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique.

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter