Catastrophe sanitaire

La lutte contre le virus Ebola continue

Le 17 juillet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l’urgence sanitaire mondiale, près d’an après la propagation du virus Ebola en République démocratique du Congo.

Le 1er août 2018, une nouvelle flambée touchait en particulier le Nord-Est du pays, dont le Nord-Kivu, une région déjà instable en raison du conflit qui y sévit depuis plus de 20 ans. Les besoins humanitaires de millions de personnes sont énormes, et le terrible virus ne fait qu’accentuer une situation dramatique. L’épidémie a déjà causé la mort de plus de 2000 personnes, la violence et l’insécurité complexifiant les mécanismes de défense contre la maladie. 
Le 11 juin 2019, l’Ouganda a confirmé l’existence de trois cas de contamination et le 17 juillet l’OMS a déclaré l’urgence sanitaire mondiale suite à un décès dans la métropole Goma à la frontière avec le Rwanda.

Empêcher la propagation du virus

La Croix-Rouge suisse soutient le Mouvement international de Croix-Rouge, qui est sur la ligne de front, en collaboration avec les bénévoles de la Croix-Rouge congolaise. Ces derniers jouent un rôle crucial pour maintenir le contact avec la population locale afin de répondre aux questions et combattre les rumeurs. Ils sont aussi actifs dans la conduite d’enterrements sûrs et dignes, participant ainsi à la réduction de la transmission dans les communautés.