Eboulement dans le val Bregaglia (GR)

Aide aux habitants de Bondo

En raison de l’étendue des dégâts causés par l’éboulement à Bondo, la Chaîne du Bonheur a ouvert un compte en faveur des particuliers et des PME de la commune grisonne.

Une semaine après l’éboulement de Bondo, il est clair pour les autorités que les travaux de déblaiement dureront des années. Les dégâts sont supérieurs à ce qui avait été estimé jusqu’à présent. En outre, de nombreux particuliers et PME ont besoin d’un soutien financier.

Après avoir rencontré la maire de Bregaglia, Anna Giacometti, qui évalue à plusieurs millions de francs les coûts résiduels pour sa commune, la Chaîne du Bonheur a ouvert un compte spécial pour Bondo.

«En cette période difficile, cette décision est pour nous une lueur d’espoir, a déclaré Anna Giacometti. Dans un premier temps, les habitants de Bondo recevront une aide immédiate. Dans un deuxième temps, les dons nous aideront à supporter les coûts énormes causés par la catastrophe.»

En tant que partenaires de la Chaîne du Bonheur, la Croix-Rouge suisse (CRS) et Caritas Suisse viennent en aide aux personnes touchées par des catastrophes naturelles. La première intervient dans l’ouest de la Suisse, tandis que la seconde agit dans l’est du pays, notamment aux Grisons. C’est donc Caritas Suisse qui est l’organisation compétente à Bondo. La CRS ne fournit aucune aide directe, mais elle s’associe à l’appel aux dons de la Chaîne du Bonheur.

Immédiatement après l’éboulement, REDOG, une organisation de sauvetage de la CRS, a déployé deux équipes de recherche. Composées de six chiens et de huit maîtres-chiens, ces dernières ont patrouillé pendant deux jours dans la zone sinistrée afin de retrouver des groupes de randonneurs disparus.

Il est possible de faire un don sur www.bonheur.ch, avec l’application Swiss Solidarity ou par virement sur le compte postal 10-15000-6 (mention «Bondo»). Des bulletins de versement de la Chaîne du Bonheur sont disponibles dans tous les offices postaux.