Mediencommunique

Les réserves de sang s’amenuisent

Avant même le début des vacances d’été, des problèmes menacent l’approvisionnement en sang. Les stocks sont tombés en dessous du seuil minimal pour certains groupes sanguins. Transfusion CRS Suisse appelle donc la population à donner davantage de sang. On recherche tout particulièrement du sang avec le facteur Rhésus négatif.

L’année dernière pour la première fois, la consommation de produits sanguins a marqué un recul net et on s’attend également à une légère baisse de la demande pour cette année. Mais, dès le printemps, les services de transfusion sanguine ont averti qu’il ne fallait pas tirer de conclusions erronées de ces chiffres. Les problèmes d’approvisionnement saisonniers – avant tout pendant les vacances d’été et en hiver – continueraient de se produire.

Pénurie observée dès la mi-juin

En mai et juin, les stocks doivent généralement être approvisionnés au maximum de manière à pouvoir surmonter au mieux les mois d’été difficiles. En effet, vers la fin de juillet, on rencontre toujours des problèmes d’approvisionnement en sang. Mais, pour la première fois, les réserves de sang affichaient à la mi-juin déjà un niveau trop bas, avant même le début des vacances d’été. Il est difficile de trouver une explication à cette situation inquiétante. Transfusion CRS Suisse est d’avis que les températures estivales persistantes et la Coupe du monde de football au Brésil jouent un rôle dans cet état de fait. En outre, de nombreux donneurs pensent encore qu’ils n’ont plus besoin de donner suite à l’annonce que la demande de produits sanguins diminuait.

Rareté marquée: groupes sanguins présentant le facteur Rhésus négatif

Transfusion CRS Suisse appelle donc la population à donner davantage de sang au cours des quatre ou cinq prochaines semaines. Tous les groupes sanguins sont demandés mais plus spécifiquement ceux possédant le facteur Rhésus négatif.

Pour toute question des médias:

Dr Rudolf Schwabe, directeur de Transfusion CRS Suisse, tél. 031 380 81 81.