Offres, informations et liens

Thérapie et conseil pour victimes de la torture et de la guerre

Les personnes ayant trouvé refuge en Suisse après avoir fui une région en guerre et/ou ayant subi des tortures présentent souvent de graves séquelles.

Etat de stress post-traumatique (ESPT) ou état de stress post-traumatique complexe (ESPTc), troubles dissociatifs, réaction de deuil prolongée, dépressions, douleurs physiques, troubles anxieux et paniques, difficultés de concentration et de mémorisation, perturbations du sommeil et repli sur soi sont autant de manifestations d’un traumatisme.

Le Service ambulatoire CRS pour victimes de la torture et de la guerre propose une aide à des personnes de tous âges, sous la forme d’une prise en charge associant différentes formes d’intervention thérapeutique. Son équipe comprend 

  • des médecins,
  • des psychologues (intervenant selon le cas auprès d’adultes ou d’enfants et d’adolescents),
  • des assistants sociaux,
  • une physiothérapeute et
  • une thérapeute corporelle. 

Les proches, référents et autres interlocuteurs sociaux importants sont, au besoin, associés à la thérapie.

Ouvert en 1995 et fort de son approche interdisciplinaire et multimodale, le Service ambulatoire CRS pour victimes de la torture et de la guerre se conçoit comme un centre de compétences en matière de prise en charge des traumatismes chez les réfugiés.

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter