Inondations dans les Balkans

L’essentiel, c’est d’avoir un toit au-dessus de la tête

La situation reste précaire dans les régions sinistrées de Bosnie et de Serbie. L’eau se retire, découvrant peu à peu l’ampleur des dégâts. La Croix-Rouge suisse (CRS) fait un état des lieux pour décider où elle continuera de s’investir après la phase d’aide d’urgence.

«Si la survie immédiate des sinistrés est garantie, la détresse reste grande», indique Hannes Heinimann. L’ancien responsable de la gestion de catastrophes de la CRS est arrivé mardi en Bosnie pour soutenir l’équipe CRS déjà sur place dans la fourniture de l’aide d’urgence et la planification de la suite des opérations. Il s’est rendu dans plusieurs villages du canton de Tuzla fortement touchés par les inondations et les glissements de terrain.

Des moyens d’existence anéantis

A cette occasion, il a pu parler avec des familles dont les maisons ont été endommagées ou détruites. Il s’est également rendu dans un centre d’évacuation. «La première préoccupation des gens, c’est de retrouver un toit le plus vite possible, rapporte Hannes Heinimann. Ils se posent aussi beaucoup de questions sur l’état des cultures, la reconstruction des logements et leurs moyens de subsistance.» En effet, de nombreux champs ont été submergés, et des récoltes entières anéanties. Il n’y a plus de quoi nourrir les bêtes qui n’ont pas été emportées par les flots.

Une équipe CRS bien ancrée

La CRS clarifie à présent la question de savoir où elle peut continuer d’apporter son aide le plus judicieusement possible. A cette fin, elle cible son action sur les communes dans lesquelles, depuis de nombreuses années, elle met en œuvre un programme sanitaire et social et soutient des familles pauvres dans le cadre de «2 x Noël». L’équipe CRS, composée de six membres, est bien ancrée au niveau local et peut s’appuyer sur un réseau de bénévoles Croix-Rouge dévoués pour fournir l’aide d’urgence. Ces derniers jours, de l’eau potable, des milliers de conserves, couvertures, bottes en caoutchouc et articles d’hygiène ont été distribués.

L’aide de la Croix-Rouge en Serbie

En Serbie, l’aide internationale, dans laquelle la Croix-Rouge joue un rôle clé, bat son plein. Des bénévoles ont participé à de nombreuses évacuations et ont distribué des biens de première nécessité. La CRS et la Croix-Rouge autrichienne, qui bénéficie d’un bon réseau dans le pays du fait d’une collaboration de longue date, y soutiennent l’aide d’urgence.

Don par SMS au 464
Mention: Balkans montant

Exemple: Balkans 15
(pour un don de 15 CHF)