Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer

La Croix-Rouge soutient les proches aidants

Plus de 150 000 personnes sont actuellement atteintes de démence en Suisse. Un grand nombre d’entre elles sont prises en charge à leur domicile par des proches. La Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer est l’occasion pour la Croix-Rouge d’attirer l’attention sur la situation de celles et ceux qui viennent en aide à un être cher souffrant d’une altération des fonctions cognitives.

«Dementia Care» dans votre canton
Avec «Dementia Care», la CRS propose à un tarif socialement acceptable une aide aux proches de personnes atteintes de démence. Le nom de l’offre et les prestations disponibles peuvent varier d’un canton à l’autre. N’hésitez pas à contacter la Croix-Rouge de votre canton pour tout renseignement sur ce service et le tarif horaire. Vous trouverez par ailleurs sur la plateforme www.proche-aidant des conseils sur la prise en charge de personnes tributaires de soins.

Plateforme proche-aidant → Lien

Johnson & Johnson
«Dementia Care» bénéficie du soutien de Johnson & Johnson. 

Les proches s’occupant de personnes atteintes de démence sont confrontés à de nombreux défis. Afin de les soulager dans leur quotidien exigeant, la Croix-Rouge propose le service «Dementia Care» – un soutien précieux. La famille Schrenk*, en Suisse romande, y a par exemple recours.

Quand le père a besoin d’aide

Grâce au service d’aide «Dementia Care» de la Croix-Rouge suisse (CRS), les filles de la famille Schrenk peuvent compter sur un soutien extérieur pour leur père atteint de démence, dont elles s’occupent le temps que leur mère, à l’hôpital, se remette d’une chute. Un travail considérable que ces femmes doivent intégrer dans leur vie quotidienne déjà bien remplie. «Cela demande beaucoup d’organisation et de coordination. Nous le faisons par amour pour notre père, mais aussi par sens du devoir. Parfois, c’est difficile», confessent-elles.

Après l’accident de leur mère, elles se sont tournées vers la Croix-Rouge de leur canton, où elles ont pu bénéficier de conseils bienveillants et d’un soutien efficace. Désormais, une auxiliaire de santé CRS les relaie auprès de leur père deux fois par semaine: «Nous avons été soulagées de constater qu’il y avait des gens pour nous aider.»
*Nom modifié

Informations / offres de la CRS

La CRS informe les personnes intéressées au moyen de diverses offres de formation et de dossiers thématiques: