Transplantation de cellules souches du sang

Es-tu mon type?

Mardi passé, Christina Surer annonçait: « Martin n’est pas mon type.» La déclaration s’inscrit dans une campagne de Transfusion CRS Suisse, qui veut ainsi mieux faire connaître le thème du don de cellules souches du sang.

Chaque année en Suisse, près d‘un millier d’enfants et d’adultes sont frappés par la leucémie ou une autre maladie potentiellement mortelle du système hématopoïétique. Nombre d’entre eux peuvent être aidés grâce à une transplantation de cellules souches du sang. Or, le public ne connaît guère la possibilité de donner ses cellules souches du sang. Cette situation doit changer.

Importance de la variété des types

Actuellement, plus de 20 millions de donneurs de cellules souches du sang sont enregistrés dans le monde, dont 42 000 en Suisse. Mais il n’en reste pas moins très difficile de trouver un donneur compatible pour chaque patient. Une transplantation de cellules souches du sang ne peut réussir que si certaines caractéristiques tissulaires du donneur et du receveur concordent. Or, il existe des milliards de combinaisons possibles de ces caractéristiques. La recherche d’un donneur compatible s’apparente à chercher une aiguille dans une botte de foin. C’est pourquoi plus il y a de donneurs enregistrés, plus les chances sont grandes de trouver un donneur compatible pour chaque patient.

Sensibilisation et motivation

La promotion de la campagne par des célèbrités comme l'ambassadrice Croix-Rouge suisse Christina Surer compte parmi les différentes mesures visant à sensibiliser le public au don de cellules souches du sang et à motiver avant tout de jeunes personnes à s’inscrire au registre des donneurs. En outre, il est prévu de tourner un petit film vidéo sous forme de fiction, de nouveaux dépliants et brochures sont déjà distribués et les séances d’information se multiplient. Tous les renseignements ainsi que les interviews avec les ambassadeurs se trouvent sur www.suis-je-ton-type.ch. Enfin, des personnes qui s’engagent pour le don de cellules souches du sang s’expriment publiquement, notamment parce qu’elles sont directement concernées.

25e anniversaire

Il revient à Swiss Blood Stem Cells (SBSC) de gérer la banque de données sur les donneurs en Suisse ainsi que de recruter et de transmettre les donneurs de cellules souches du sang pour des patients de Suisse et de l’étranger. La SBSC est intégrée depuis 2011 dans Transfusion CRS Suisse. Elle succède au Registre Suisse des Donneurs de Moelle, fondé il y a 25 ans. Cet anniversaire offre l’occasion à Transfusion CRS Suisse d’attirer l’attention du public sur le don de cellules souches du sang à l’aide de nouveaux outils de marketing. L’objectif est d’atteindre les 70 000 donneurs enregistrés en Suisse.