Bosnie-Herzégovine

Un réseau pour le troisième âge

En Bosnie, la Croix-Rouge suisse prend en charge des personnes âgées et malades qui ne peuvent compter sur l’aide de proches. A la saison froide, elle fournit en outre des biens de première nécessité à des familles et des réfugiés dans le besoin.

La Bosnie est en proie à une crise économique persistante. Le taux de chômage s’élève à 20% et atteint même 45% chez les jeunes, raison pour laquelle nombre d’entre eux émigrent vers l’Europe occidentale. Les tensions sociales et ethniques se font encore sentir plusieurs décennies après la fin de la guerre.

La situation est particulièrement difficile pour les personnes âgées, fragiles ou handicapées. Nombre de familles sont éclatées, et les retraites permettent à peine de survivre. Pour beaucoup, les soins médicaux sont inabordables; les services extra-hospitaliers en particulier sont insuffisants. C’est précisément là qu’intervient le programme de soins à domicile de la Croix-Rouge suisse (CRS). La CRS appuie les communes dans la mise en place d’une telle prise en charge et s’engage pour qu’elle fasse partie intégrante du système de santé. L’intervention de soignants formés permet aux personnes âgées ou handicapées de mener une vie digne à leur domicile.

L' engagement de la Croix-Rouge en en Bosnie-Herzégovine (angl)

© CRS

Un réseau pour des seniors actifs

Soutenir les personnes âgées et les aider à exploiter leurs ressources est également une priorité de la CRS. Des seniors échangent au sein de groupes d’initiative, s’engagent pour défendre leurs droits et organisent des activités pour les personnes du troisième âge. Grâce à des centres de rencontre, les aînés peuvent échapper à l’isolement social. Les organisateurs profitent également des activités: ils se forment, restent eux aussi actifs plus longtemps et se sentent utiles.

En Bosnie-Herzégovine, des seniors démarrent des projets et s’y impliquent – des rencontres hebdomadaires du club des retraités à des ateliers de danse avec des jeunes.

©  Croix-Rouge suisse – Coopération internationale

Prévention des catastrophes

Au printemps 2014, des pluies torrentielles ont provoqué des inondations et des glissements de terrain, faisant 1,5 million de sinistrés dans la région des rivières Bosna, Drina et Save. Dans cette partie du pays, 28% de la population sont touchés par la pauvreté, un chiffre particulièrement élevé. La CRS a apporté une aide d’urgence aux victimes des inondations. Afin que le pays soit mieux préparé aux catastrophes naturelles à l’avenir, elle soutient par ailleurs la Croix-Rouge de Bosnie-Herzégovine. L’élaboration de plans catastrophe locaux et d’une stratégie nationale permet d’améliorer la prévention des événements climatiques.

Secours d’hiver pour les plus démunis

En hiver, lorsque la détresse est particulièrement grande, la CRS fournit un soutien financier aux familles dans le besoin. Grâce à son opération 2 x Noël, les bénéficiaires peuvent se procurer les biens dont ils ont urgemment besoin, tels que denrées alimentaires ou combustible.

Depuis 2017, plusieurs milliers de réfugiés en route vers l’Europe sont arrivés en Bosnie. Bloqués à la frontière avec la Croatie, ils sont contraints d’attendre dans des hébergements provisoires. La CRS leur vient en aide en leur distribuant nourriture, vêtements chauds et articles d’hygiène.