Népal

Soins ophtalmologiques et prévention des catastrophes dans l’Himalaya

Reconstruction, prévention des catastrophes, approvisionnement en eau, sensibilisation et ophtalmologie: la CRS s’engage au Népal pour améliorer les conditions de vie des populations défavorisées.

Plus d’une décennie après la fin de la guerre civile, le développement économique et social du Népal continue à stagner. Par ailleurs, les conséquences des séismes qui ont dévasté en 2015 ce petit Etat himalayen pèsent encore sur les infrastructures et l’économie du pays. La majorité de la population rurale vit dans une pauvreté extrême. En quête d’une source de revenus, nombre de jeunes quittent leur village pour tenter leur chance en ville ou à l’étranger, notamment en Inde, dans les Etats arabes ou en Occident.

De l’eau et du savoir pour promouvoir la santé

La Croix-Rouge suisse (CRS) déploie depuis longtemps des activités dans le Midwest népalais. Dans cette région vallonnée où l’accès à l’eau potable est souvent difficile, elle mobilise les habitants pour construire des systèmes d’adduction d’eau et des puits. Elle les sensibilise aussi à l’importance de l’hygiène pour la santé et aide les familles à construire des installations sanitaires de base. L’amélioration de l’hygiène et de l’accès à l’eau potable a entraîné un net recul des affections diarrhéiques, qui étaient jusqu’alors souvent mortelles. Afin de réduire le taux élevé de mortalité materno-infantile, la Croix-Rouge enseigne aux villageoises l’importance des contrôles prénatals, les principes d’une alimentation saine et les soins à prodiguer aux nouveau-nés et aux enfants en bas âge.

Lutte contre la cécité liée à la pauvreté

La CRS lutte également depuis plusieurs années contre la cécité liée à la pauvreté, un fléau très répandu au Népal. Elle forme sur place des ophtalmologues, des assistants et du personnel soignant. De nombreuses zones du pays sont difficiles d’accès, et les routes existantes sont souvent en piteux état. Il n’est ainsi pas simple de se rendre auprès des populations vivant dans les régions reculées. La CRS et la Croix-Rouge népalaise coordonnent ensemble des cliniques mobiles. Des examens sont proposés dans les villages et les écoles afin de dépister et de traiter aussi tôt que possible les affections oculaires. La construction d’une clinique ophtalmologique dans le district de Surkhet a en outre permis d’élargir l’offre thérapeutique dans la région. Construite et financée par la CRS, cette nouvelle structure ouverte en 2017 a été conçue pour fonctionner de manière autonome. Elle a rapidement été prise d’assaut. Chaque année, près de 1500 personnes sont opérées de la cataracte dans les cliniques mobiles ou à l’hôpital et recouvrent ainsi la vue.

Prévention des catastrophes et reconstruction

Les catastrophes naturelles et les phénomènes météorologiques extrêmes ont des conséquences dramatiques pour la population. Pendant la mousson, certains villages sont régulièrement inondés, et nombre d’habitants se retrouvent privés de toit et de moyens de subsistance. Dans les régions particulièrement menacées, la CRS renforce les mesures de prévention des catastrophes. Des bénévoles de la Croix-Rouge sont formés à dispenser les premiers soins, à alerter la population et à organiser des évacuations en cas de catastrophe. Des digues sont en outre construites pour protéger les villages, et les ponts sont consolidés. Les villageois constituent aussi des stocks d’urgence collectifs, essentiels lorsque les récoltes sont mauvaises ou anéanties par les intempéries.

En cas de catastrophe, la CRS apporte une aide d’urgence et participe à la reconstruction, comme après les violents tremblements de terre qui ont dévasté Katmandou et le nord-est du pays en avril et en mai 2015. Elle répare notamment les systèmes d’adduction d’eau et les latrines des écoles. Elle a par ailleurs formé plus de 700 artisans aux techniques de construction antisismique et elle reconstruit des écoles en partenariat avec Caritas Suisse.

Prévention du sida

La migration des travailleurs est l’une des raisons de la progression du sida au Népal. En collaboration avec le gouvernement, la Croix-Rouge népalaise mène des campagnes de dépistage du VIH dans les régions reculées. Les personnes touchées créent des groupes d’entraide et participent à la sensibilisation de la population. Enfin, la Croix-Rouge prend en charge les frais de transport liés à la thérapie des patients démunis.

Geografische Lage