Ophtalmologie

Quand la pauvreté rend aveugle

Dans le monde, environ 39 millions de personnes sont aveugles, et 246 millions souffrent d’un grave handicap visuel. La plupart d’entre elles vivent dans les pays les plus déshérités. C’est pourquoi la Croix-Rouge suisse (CRS) lutte pour la prévention et la guérison de la cécité liée à la pauvreté en Afrique et en Asie.

Quelque 80% des aveugles ont perdu la vue du fait de maladies évitables comme la cataracte, une affection qui, sous nos latitudes, ne mène guère à la cécité. Une opération simple permet de remplacer le cristallin opacifié par une lentille artificielle.

Dans les régions pauvres de la planète, les habitants ont difficilement accès à un traitement adéquat et à des médicaments. Un personnel qualifié et une sensibilisation de la population font défaut, et nombre de malades ignorent qu’une aide pourrait leur être apportée. Alors qu’en Afrique et en Asie, 50 CHF suffisent à financer une opération de la cataracte pour rendre la vue à un aveugle. Pour ceux qui en bénéficient, c’est une nouvelle vie qui commence.

De l’aide pour les plus pauvres

Conjointement avec les Sociétés locales de la Croix-Rouge et les autorités sanitaires, la CRS met en place des services ophtalmologiques régionaux au Népal, au Kirghizistan, au Ghana, au Togo et au Mali. Elle se concentre pour ce faire sur la formation d’un personnel médical et de bénévoles locaux, qui devront sensibiliser les villageois aux causes et aux possibilités de traitement de la cécité liée à la pauvreté. Dans les écoles, des centaines d’enfants et de jeunes bénéficient d’examens préventifs et sont soignés le cas échéant. Des camps ophtalmologiques mobiles permettent d’effectuer des interventions chirurgicales et de prodiguer des soins dans des régions guère accessibles. Chaque année dans le cadre de ces programmes humanitaires, 180 000 personnes sont examinées et 5500 opérées de la cataracte.

Au Togo, dans la Région des Plateaux, cécité et troubles oculaires sont très répandus. La CRS effectue des tests de la vue dans les écoles, sensibilise la population de 300 villages, ce qui représente près de 270 000 personnes, et procède si nécessaire à des opérations.

Une initiative mondiale

La CRS participe à l’initiative Vision 2020 – le droit à la vue lancée en 1999 par l’Organisation mondiale de la santé. L’objectif de cette campagne est de réduire fortement la cécité évitable. Sans ces mesures, on estime que 76 millions de personnes pourraient être aveugles d’ici 2020.