Journée des malades 2018

Prendre le temps, pour les malades et pour sa propre santé

Le 4 mars 2018 se tient la traditionnelle «Journée des malades». Saisissez cette occasion pour vous montrer solidaires: faites comme nos bénévoles et rendez visite aux malades dans votre entourage pour leur donner le sourire.

De nombreuses manifestations et actions seront organisées à l’occasion de la «Journée des malades» le 4 mars prochain. Sous le slogan «Prendre le temps: pour toi, pour moi, pour nous», la Journée des malades 2018 veut mettre le doigt sur des points sensibles touchant au temps de la guérison et susciter la discussion.

Les être humains sont tous différents. Les chemins et les étapes du rétablissement après une maladie le sont aussi. Lorsque la phase aiguë a pris fin, il faut encore du temps pour retrouver la forme. L’entourage est souvent sollicité. Sans l’assistance de leurs proches, nombre de personnes ne pourraient pas passer leur convalescence à domicile. La société doit aussi faire preuve de compréhension et de soutien.

Cette journée sera aussi l’occasion de mettre en avant les milliers de professionnels et de bénévoles qui, ce dimanche-là, mais aussi les 364 autres jours de l’année, consacrent du temps aux personnes malades ou atteintes de handicap.

La CRS au chevet des malades

La Croix-Rouge suisse témoigne, à sa façon, de sa solidarité avec les malades. Chaque année, les bénévoles des associations cantonales et les samaritains se rendent au chevet des malades dans les hôpitaux ou à leur domicile pour leur apporter un peu de réconfort. La «Journée des malades» est aussi soutenue par le président de la Confédération Alain Berset qui tient une allocution à cette occasion.

Qu’est-ce la «Journée des malades»?
Une fois par année, la «Journée des malades» sensibilise la population à un thème particulier ayant trait à la santé. Elle entend contribuer à faire comprendre les besoins des malades et favoriser la reconnaissance des activités de tous ceux qui, à titre professionnel ou privé, se consacrent aux patients.