Népal

Débuts prometteurs pour le nouvel hôpital ophtalmique

En mai dernier, le nouvel hôpital ophtalmique de la Croix-Rouge au Népal ouvrait solennellement ses portes. Grâce à lui, deux millions d’habitants du Centre Ouest ont désormais accès à des prestations de chirurgie oculaire.

Comme dans tant d’autres pays pauvres, la cécité est au Népal un véritable fléau. De nombreux cas seraient pourtant évitables si plus d’habitants bénéficiaient d’une information et de soins adaptés.
Voilà pourquoi la Croix-Rouge suisse (CRS) s’engage depuis plus de 35 ans dans le pays sur les terrains du dépistage, de la prévention et du traitement des maladies oculaires. Un engagement qui vient de franchir une nouvelle étape au Surkhet, district particulièrement défavorisé du Centre Ouest, où la Croix-Rouge a ouvert récemment une clinique ophtalmique. Grâce à cette nouvelle structure, c’est un bassin de population de près de deux millions de personnes qui a désormais accès à des traitements oculaires. L’hôpital, entré en service dès avril 2016, a depuis pris en charge quelque 60 000 patients. L’ouverture officielle a eu lieu au mois de mai, en présence de personnalités de la politique et de la culture.

Un personnel qualifié, des structures modernes

Ursula Schmid, responsable de programme de la CRS pour le Népal, se félicite de cette avancée: «Notre équipe est à la fois très engagée et très professionnelle. Je suis particulièrement heureuse de voir que cet hôpital répond à un véritable besoin: nous avons déjà accueilli des milliers et des milliers de patients!» Des patients qui bénéficient d’un traitement de premier choix, avec un personnel qualifié et une infrastructure de pointe. Plus de 2000 d’entre eux ont d’ailleurs recouvré la vue après leur séjour en ces murs.

La CRS a contribué à la construction et à l’équipement de l’hôpital, en collaboration avec la Croix-Rouge népalaise et avec le soutien financier des fondations Lindenhof et Vision for All. L’objectif est que la nouvelle structure puisse fonctionner de manière autonome à partir de 2020.

Galerie