Plus d’humanité pour Mawo Eya

«Je suis fan de la Croix-Rouge. Grâce à elle, ma famille a enfin assez d’eau potable.»

Chaque année, une question taraude les habitants du sud de l’Ethiopie: l’eau suffira-t-elle jusqu’à la prochaine pluie? C’est pourquoi la Croix-Rouge suisse s’engage pour l’amélioration des conditions de vie dans cette région. Grâce à elle, Mawo Eya, mère de trois enfants, peut de nouveau respirer.

Mawo Eya rit. Bato, son fils, essaie d’attraper un poulet. Après une courte poursuite, il y parvient et ramène l’animal dans l’enclos. Tous applaudissent, heureux du spectacle. 

 Là où vit Mawo Eya, les occasions de rire sont plutôt rares. Le village se situe dans le sud de l’Ethiopie. S’approvisionner en eau, une ressource qui vient régulièrement à manquer pendant la saison sèche, est une préoccupation quotidienne. Lors de pluies insuffisantes pendant la saison humide, la sécheresse menace le pays, avec pour corollaires famine et détresse. 

Afin de mieux préparer la population à de telles catastrophes, la Croix-Rouge suisse (CRS) et la Société locale de la Croix-Rouge s’engagent, avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, pour l’amélioration durable des conditions de vie. La CRS a installé des réservoirs d’eau de pluie, une digue, des points d’eau et des citernes et a rénové un barrage.

«J’apprécie de ne plus me demander en permanence où m’approvisionner en période de sécheresse.»

Mawo Eya, 35 ans, Moyale, Ethiopie

Ces mesures ont grandement soulagé Mawo Eya: il y a tout juste deux ans, un réservoir d’eau de pluie et un barrage ont été construits à deux kilomètres de chez elle. Avant, il lui fallait parcourir deux fois cette distance pour aller chercher de l’eau pour sa famille, ses animaux et son potager. Le bassin a une contenance suffisante pour alimenter sans interruption la population et les bêtes des villages environnants pendant les saisons sèches normales. «Je ne me demande plus en permanence où m’approvisionner en période de sécheresse, dit Mawo Eya. Ma vie est maintenant plus simple. Aussi parce que je n’ai plus besoin de marcher autant qu’avant.»

Dans le monde, 700 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable. Vous aussi, devenez fan de la Croix-Rouge: nous avons besoin de votre soutien pour venir en aide aux plus démunis.