Formations

Voies pour les jeunes motivés

La nouvelle formation de moniteur proposée aux jeunes samaritains s’est déroulée en mars, à Zurich. Outre le changement de date et de lieu, elle résulte d’une refonte complète: un programme plus court et l’introduction d’une plateforme d’e-learning ouvrent de nouvelles perspectives aux futurs moniteurs jeunesse.

L’Alliance suisse des samaritains (ASS) a lancé au printemps le premier cours pilote de son nouveau système de formation. Plusieurs changements concernent sa jeune garde: alors que ces quatre dernières années, les aspirants moniteurs jeunesse s’étaient retrouvés à Landquart, dans les Grisons, pour suivre un coursbloc de trois jours à l’Ascension, leur formation, désormais condensée sur un seul jour, s’est déroulée cette année en mars à Zurich. L’ASS a misé sur l’innovation pour la refonte de son système d’enseignement en introduisant notamment un programme d’e-learning. Grâce à la plateforme «MyLearning», les jeunes intéressés par une fonction d’encadrement peuvent se former en auto-apprentissage. Cette nouvelle formule a permis à l’ASS de raccourcir la formation de moniteur jeunesse ASS, sans avoir à sacrifier de contenus. Les jeunes décrochent leur attestation après avoir suivi des modules en ligne et participé à un cours d’une journée à Zurich.

Un programme riche et varié

Le programme du cours présentiel est riche et varié. Le défi majeur consistait à condenser les principaux contenus de l’ancienne formation sur un seul jour, tout en conservant une approche dynamique, explique Conny Piller de l’ASS. Le pari semble tenu: «Il y a beaucoup à assimiler d’un coup, mais c’est passionnant», témoigne une participante. L’enseignement n’est pas dispensé de façon frontale, mais au travers de méthodes variées. Les différents niveaux de conflit sont par exemple mis en lumière au moyen de petites pièces de théâtre. La recherche de solutions se fait dans un second temps. Les échanges entre les jeunes leur permettent d’élaborer de nouvelles stratégies pour affronter les situations conflictuelles. Le cours aborde par ailleurs d’autres thématiques importantes que les moniteurs jeunesse sont appelés à rencontrer dans le quotidien des sections, puis les connaissances acquises sont mises à l’épreuve de façon ludique à l’occasion d’une course de relais. A l’issue du cours, les moniteurs jeunesse fraîchement formés sont bien armés pour affronter leurs nouvelles tâches.

Des perspectives intéressantes

La formation de moniteur jeunesse ASS constitue une bonne base pour les jeunes motivés des groupes Help et des samaritains: les moniteurs jeunesse assistent l’équipe dirigeante, notamment dans la conception d’exercices ou la gestion administrative (établissement de programmes annuels, etc.). Ils développent leurs compétences en animation et participent en tant qu’accompagnateurs à des événements et camps de jeunesse. Ce nouveau programme leur ouvre des perspectives intéressantes. En effet, il leur permet d’accéder non seulement au cursus de formateur jeunesse ASS, où ils pourront acquérir d’autres compétences, notamment techniques, mais aussi à la formation de chef de groupe jeunesse ASS. Il s’agit là d’un niveau d’encadrement supérieur assorti de qualifications complémentaires, par exemple en matière de gestion de projets.

Quels sont les contenus thématiques abordés?

• Didactique

• Communication

• Dynamique de groupe

• Résolution de conflits

• Responsabilité, compréhension des rôles

• Participation à un projet

• Travail de réflexion

• Prévention des abus sexuels dans les activités de loisirs

Quelles sont les compétences acquises?

• Capacité à organiser et animer des

exercices récréatifs

• Compétences relationnelles avec les

enfants, animation

• Accompagnement d’un groupe lors de

camps/week-ends

• Soutien lors d’exercices techniques ou

d’exercices avec la section de samaritains

ou des organisations partenaires