Journée mondiale des premiers secours

Enseigner les gestes qui sauvent dès l’école

Il n’y a pas d’âge pour sauver des vies: face à une urgence, les plus jeunes sont eux aussi tout à fait capables d’avoir les bons réflexes – à condition qu’on les leur ait appris. La Journée mondiale des premiers secours du 11 septembre prochain mettra l’accent sur les enfants et sur les écoles. La CRS et ses organisations de sauvetage proposent différents contenus pour préparer les écoliers à l’urgence.

La plupart des gens ont déjà été confrontés une fois au moins à une situation d’urgence. Dans ce genre de contexte, les formations aux premiers secours permettent d’avoir non seulement les bons réflexes, mais aussi l’assurance nécessaire: un paramètre essentiel qui fait souvent la différence entre ceux qui interviennent et ceux qui n’osent pas. Voilà pourquoi il n’est jamais trop tôt pour commencer à sensibiliser.

Il n’y a pas d’âge pour sauver des vies – tel est le leitmotiv de l’édition 2021 de la Journée mondiale des premiers secours. L’objectif est que les bases des premiers secours soient enseignées dans toutes les écoles. D’une part pour que les enfants sachent réagir comme il faut en cas d’urgence, d’autre part pour qu’ils soient capables d’identifier seuls les dangers et de sécuriser leur propre environnement de façon autonome.

Développer l’effort de formation

Selon une étude commandée en 2020 par la Croix-Rouge suisse (CRS) et Helsana, la population suisse dispose encore d’une forte marge de progression en termes de compétences en premiers secours. Les personnes interrogées y exprimaient clairement leur intérêt pour un développement de l’effort de formation, avec l’introduction, en complément à l’offre existante, de cours obligatoires dans les écoles et les entreprises.

Si l’on prend soin de s’adapter à l’âge du public, il est possible de sensibiliser les élèves de tout âge. Les organisations de sauvetage de la Croix-Rouge soutiennent les écoles intéressées par une telle démarche. Parmi les supports mis à disposition des enseignants, on trouve notamment diverses offres de l’Alliance suisse des samaritains ainsi que le programme «La sécurité aquatique fait son entrée à l’école», de la Société Suisse de Sauvetage. Les premiers secours en milieu aquatique font déjà partie intégrante du Plan d’études 21 en Suisse alémanique.

Les premiers secours et la Croix-Rouge

La CRS et ses organisations de sauvetage – l’Alliance suisse des samaritains (ASS), la Société Suisse des Troupes Sanitaires (SSTS), la Société Suisse de Sauvetage (SSS) et la Société suisse pour chiens de recherche et de sauvetage (Redog) – opèrent dans le domaine des premiers secours et dispensent des formations en la matière. L’assureur-maladie Helsana soutient cet engagement dans le cadre d’un partenariat.

Au niveau international, la Croix-Rouge figure parmi les organisations les plus actives dans le domaine des premiers secours. Ses Sociétés nationales forment chaque année plus de 20 millions de personnes aux gestes qui sauvent. Des compétences dont la Journée mondiale des premiers secours nous rappelle année après année qu’elles doivent absolument être maîtrisées par un maximum de personnes – dès le plus jeune âge.