Community ASS

Un poste sanitaire au milieu des trèfles

Le groupe Help de Neuchâtel assure l’encadrement sanitaire du festival des enfants Lillibigs. Marco et Sara sont affectés pour la première fois au poste samaritain. Seront-ils amenés à mettre en pratique leurs compétences en premiers secours?

Les gilets jaune fluorescent des samaritains contrastent avec le vert luxuriant du pré et la tente bleu ornée du logo rouge de l’ASS. Le poste sanitaire se fond parfaitement dans le paysage bigarré du festival. Assis sur leurs chaises, Sara et Marco observent le public qui, arborant des imperméables de toutes les couleurs, imite la chorégraphie de la troupe d’enfants sur la scène. De loin déjà, on entend les rires des sauveteurs en herbe. «Regarde, là, encore un trèfle à quatre feuilles! Viens, on va le mettre sur la trousse de secours! Ça sera un porte-bonheur», dit Marco en déposant délicatement le talisman dans un petit tiroir de la mallette. «Pas besoin de ça, puisque je suis là», répond Mélanie en riant. «Il suffit que je sois de poste sanitaire pour être sûr qu’il ne se passe rien!» Ayant à son actif de longues années d’expérience, elle s’occupe aujourd’hui des jeunes samaritains mobilisés. En effet, «les groupes Help ne sont pas habilités à intervenir seuls. Pour leur permettre d’acquérir une expérience pratique, nous essayons de les associer à un stade précoce à l’encadrement des grands rassemblements.»

Tout le matériel nécessaire aux premiers secours est-il prêt?

Grande première pour les frère et sœur Marco et Sara. Ils sont nerveux et quelque peu impatients. Ils aimeraient montrer leur maîtrise des gestes qui sauvent. Ils trouvent un dérivatif à l’attente dans le passage en revue du contenu de la mallette de secours. Marco taquine sa petite soeur: «La pince coupe-bague! Allez Sara, tends ta main, celle avec la bague. On va vérifier que l’outil fonctionne!» Sara est peu emballée par l’idée. «Sûrement pas! Par contre, on pourrait aussi tester lamini-pompe Aspivenin et te faire pleins de bleus!», le défie-t-elle à son tour. Voilà trois ans qu’elle est membre de Help Neuchâtel. Des flyers avaient alors été diffusés dans son école. Sara a immédiatement voulu rejoindre le groupe local, et a insisté pour que son frère en fasse autant. Marco lui a emboîté le pas il y a deux ans. «Il nous a tout de suite paru évident que nous étions dans la bonne organisation. Nous avons le souci d’aider les autres», disent-ils, enfin d’accord. Sara veut devenir vétérinaire. «Certains des gestes que j’ai appris pour secourir des êtres humains me seront certainement utiles avec les animaux.»

Ronde de surveillance au festival des enfants

Après avoir inspecté la mallette de secours, les enfants veulent arpenter le site du festival. Ils partent harnachés d’un sac à dos d’urgence, au cas où. Bien que le soleil commence à percer la couverture nuageuse, l’herbe est toujours mouillée. A tout moment, un enfant pourrait déraper en dansant et se fouler la cheville ... Sara et Marco ont aussi emporté des flyers pour les distribuer au public. «Le risque est que nous ayons encore moins à faire. Car les consignes de premiers secours sont imprimées sur les flyers», relève Marco malicieusement. Le trèfle à quatre feuilles posé sur la mallette a beau se flétrir, la chance perdure. Jusqu’à la fin du festival, les jeunes samaritains n’auront pas un seul pansement à appliquer ni un seul enfant blessé à consoler. Pourtant, cette nouvelle expérience a été enrichissante. Et qui sait, peut-être nos jeunes sentinelles ont-elles converti des petits festivaliers qui viendront grossir les rangs de la jeunesse samaritaine Help? L’organisation ne pourrait en tout cas rêver meilleurs promoteurs de sa cause!

LES PETITS CRACKS DES PREMIERS SECOURS

Help Neuchâtel fête cette année son 10e anniversaire. Une fois par mois, sa vingtaine de sauveteurs en herbe se rencontrent pour un exercice. Obéissant au mot d’ordre «Harmonie, échanges, loisirs, prévention», des enfants et des adolescents se familiarisent avec les gestes qui sauvent. Ils sont associés à la préparation de mises en situation ludiques par des moniteurs Jeunesse initiés à leur tâche exigeante dans le cadre d’une solide formation. WWW.SAMAHELP-NE.CH.SITEW.COM