Service de recherche CRS: une belle histoire

Des retrouvailles grâce à tracetheface.org!

Grâce aux photos publiées sur le site Trace the Face, les membres d’une famille afghane ont pu entrer en contact après neuf ans de séparation.

Un jour de 2008, à Mazar-e-Sharif, un père de famille est parti travailler, comme il le faisait tous les jours. Mais il n’est jamais rentré. Après des recherches infructueuses sur place et à Kaboul, sa famille, restée sans nouvelles, a vécu dans l’angoisse de ce qui pouvait lui être arrivé. Comme la situation se détériorait en Afghanistan, elle a décidé de quitter le pays pour se réfugier en Europe. 

En 2016, à son arrivée dans un centre d’accueil en Norvège, l’un des fils a appris l’existence du site www.tracetheface.org. Il a aussitôt pris contact avec la Croix-Rouge norvégienne. N’ayant aucune information sur la localisation de son père, il a accepté que sa photo soit publiée sur le site. 

Un message du Croissant-Rouge turc

En mars 2017, la Croix-Rouge norvégienne a reçu un message du Croissant-Rouge turc: un homme déclarant être le père du jeune s’était manifesté. Grâce à une ancienne carte d’identité comportant une photo du père et à d’autres informations spécifiques, le lien familial a pu être établi avec certitude. L’après-midi même, le père, en Turquie, et le fils, en Norvège, ont pu se parler par téléphone. Cela faisait près de neuf ans qu’ils étaient restés sans nouvelles l’un de l’autre! 

En Suisse, près de 170 personnes ont souhaité diffuser leur photo sur le site entre août 2013 et mai 2017. Plus globalement, ce sont les Afghans qui sollicitent le plus ce service gratuit (2200 photos sur les près de 3500 actuellement publiées), suivis des Sénégalais, Somaliens, Syriens et Erythréens.