Enfin retrouvée

Après plus de 50 ans, un père rencontre sa fille

En octobre 2016, Jürg Joss s’adresse au Service de recherches de la CRS. A 17 ans, il a rencontré Raili à Berne. Venue en Suisse pour apprendre l’allemand, la jeune Finnoise logeait chez les parents de Jürg Joss. Commence alors une belle histoire d’amour. Mais en 1959, Raili tombe enceinte.

Jugeant que le jeune couple n’est pas en âge de fonder une famille, les parents de Jürg Joss décident que Raili doit repartir en Finlande. Après le départ de sa bien-aimée, Jürg Joss tente de la rejoindre. Mais rattrapé par son père à Bâle, il est ramené à Berne. Sa fille naît à Helsinki en juin 1960. Jürg Joss la reconnaît par l’intermédiaire de l’ambassade finnoise et d’un tribunal bernois. Mais il n’a aucun moyen de prendre contact avec Raili et la petite. Les obstacles sont trop grands, leur amour n’y survit pas.

Jürg Joss essaie à plusieurs reprises de retrouver son amour de jeunesse et leur enfant. En vain. Lorsqu’il s’adresse au Service de recherches, il n’est même pas sûr que sa fille sache qu’il est son père. En juillet 2017, sa demande de recherche est transmise à la Croix-Rouge finnoise.

Dix jours plus tard, Jürg Joss reçoit un SMS: «Salut papa, c’est ta fille.» Il prend aussitôt contact avec le Service de recherches pour tout vérifier. Fin juillet, Tiina Sarkola, la fille de Jürg Joss, vient en Suisse pour rencontrer sa famille paternelle. Dès ses 12 ans, elle a tenté de retrouver son père – sans succès. C’est avec joie qu’elle le rencontre enfin, ainsi que son demi-frère. Malheureusement Raili est décédée il y a deux ans.

Aujourd’hui, Tiina est grand-mère, faisant de Jürg Joss un arrière-grand-père on ne peut plus heureux.