Reportage

Le service de garde les a tirés d’affaire

Clouée au lit. Avec deux enfants de 4 et 2 ans. Depuis quelques jours, Muriel ne peut même plus serrer les fils dans ses bras. C’est le service de garde à domicile qui va leur apporter la bonne solution.

Les données: maman est très malade, papa doit travailler, grand-papa et grand-maman sont absents, nounou vient d’accoucher. Une inconnue: que faire des deux enfants? Une équation que la famille R., de Fribourg, peinait à résoudre.

Jusqu’à ce qu’une amie leur parle du Chaperon Rouge, le service de garde à domicile de la Croix-Rouge fribourgeoise. Un service unique en son genre, qui intervient en urgence lorsque les parents sont en difficulté. Un coup de fil a suffit pour organiser la venue d’une garde chez Christian et Muriel. Le lendemain matin, à 9 heures pile, Marie-Jeanne, de la Croix-Rouge, sonnait pour la première fois à la porte de la famille.

Une question de confiance

Les enfants ont immédiatement été conquis par la garde, souligne Christian, 42 ans. Il faut dire qu’avec son expérience du métier, son charisme et sa valise pleine de jouets, Marie-Jeanne avait de quoi convaincre les garçons.

Muriel, 33 ans, se dit soulagée que ses enfants puissent rester à la maison. Alitée en raison de problèmes dorsaux provoquant une paralysie et d’autres symptômes douloureux, elle s’inquiétait énormément pour eux. Le couple peut désormais s’en remettre à Marie-Jeanne. Il lui fait entièrement confiance.

Présente de 9h à 16h, la garde joue avec les enfants, leur fait faire la sieste, leur prépare à manger ou les emmène en balade. Elle le fera a priori pendant deux semaines, le temps pour la famille de trouver une solution de garde.

La tête au travail

Le Chaperon Rouge a beau être une solution temporaire pour la famille, il n’en est pas moins précieux. « La Croix-Rouge nous a tirés d’affaire », confirme Christian qui vit des journées mouvementées, et longues, depuis que son épouse est immobilisée. Ce physiothérapeute de profession est très présent auprès de sa famille, mais a des obligations professionnelles qu’il ne peut négliger. Grâce au Chaperon Rouge, il a l’esprit libre et plus de temps à consacrer à son travail.