Manifestation caritative «chili»

Nouvelle édition du «duel»

Véritable succès l’an dernier, le grand «duel» de hockey enflammera à nouveau cette année la Postfinance-Arena, à Berne. Le 30 août, l’ambassadeur de la CRS Mark Streit et son équipe affronteront une sélection emmenée par Roman Josi.

Le hockeyeur Mark Streit s’engage depuis plusieurs années en tant qu’ambassadeur de la Croix-Rouge suisse (CRS) en faveur du programme de gestion des conflits «chili». En organisant le match caritatif «Le duel» avec son ami Roman Josi, qui évolue lui aussi en NHL, il a récolté l’an dernier, de manière ludique, des dons au profit de «chili».

Près de 3000 spectateurs, dont un grand nombre d’enfants, avaient assisté à la partie. Le 30 août 2016, la manifestation sera reconduite à la PostFinance-Arena. Les deux joueurs ont constitué leurs équipes, sélectionnant des personnalités de leur entourage, dont certains (et certaines) n’appartiennent pas au monde du hockey. Les personnes suivantes ont déjà accepté de participer:

  • les chanteurs Büne Huber et Bastian Baker;
  • le lutteur Christian Stucki;
  • les joueurs de NHL Nino Niederreiter, Yannick Weber, Rafael Diaz et Reto Berra;
  • l’entraîneur de l’équipe suisse de hockey Patrick Fischer;
  • le gardien légendaire du CP Berne Renato Tosio; 
  • le skieur Beat Feuz;
  • la championne du monde de luge Martina Kocher;
  • l’escrimeur Fabian Kauter;
  • l’ambassadrice de la CRS et ancienne patineuse artistique Sarah Meier;
  • les anciennes Miss Suisse Dominique Rinderknecht, Linda Fäh;
  • le cuisinier René Schudel.

Les billets, de 13,40 CHF pour les adultes et de 8,30 CHF pour les enfants, seront mis en vente le 8 août 2016 sur www.ticketcorner.ch. Les indécis pourront se procurer des billets sur place le soir même (10.-/5.- CHF).

«Le duel» ne pourrait avoir lieu sans l’aimable soutien de Breitling, du CP Berne ni sans le partenariat du Blick et de Telebärn.

Axée sur la gestion des conflits et la prévention de la violence, l’offre «chili» est une prestation de la CRS. Au cours d’ateliers, les participants apprennent à gérer les conflits de façon créative et constructive. En favorisant et en renforçant les compétences communicationnelles et sociales, le programme «chili» contribue à l’intégration.