SSS

En 2013, 52 personnes se sont noyées en Suisse

S’ils se sont fait attendre, l’été 2013 et ses fortes chaleurs ont attiré de nombreuses personnes au bord de l’eau. Malgré le travail de prévention de la Société suisse de sauvetage (SSS), 52 noyades ont été déplorées l’an passé, soit sept de plus qu’en 2012.

L’eau invite aux plaisirs de la baignade mais peut être dangereuse. Un message que la SSS ne cesse de rappeler, tout en s’engageant inlassablement dans la prévention des accidents. Selon ses chiffres, 39 hommes, 7 femmes et 6 enfants sont décédés par noyade en 2013, soit 52 personnes au total. Un chiffre largement supérieur à la moyenne de ces dix dernières années, qui se monte à 46. Vingt-quatre personnes ont perdu la vie dans des rivières, 20 dans des lacs, 4 en faisant de la plongée et 4 autres dans des piscines couvertes.

C’est le canton de Lucerne qui a relevé le plus grand nombre d’accidents (7), suivi des cantons de Vaud et de Berne (6 chacun), de Genève (5) et de Zurich (4). Trois personnes se sont noyées en Valais. Les cantons d’Argovie, de Fribourg, des Grisons, de Neuchâtel, de Thurgovie, du Tessin et d’Uri ont chacun enregistré deux noyades. Une personne est décédée dans chacun des cantons de Bâle-Ville, de Glaris, de Nidwald, de Saint-Gall, de Soleure, de Schwyz et de Zoug. Aucune noyade n’a été signalée à la SSS dans le reste de la Suisse.

Campagne de prévention «Aare you safe?»

La SSS poursuit ses efforts en misant sur la prévention et la formation de nageurs sauveteurs. En 2013, elle a réalisé deux mesures en ce sens: la campagne «Aare you safe?» et l’adaptation en anglais du court métrage «Noyade silencieuse». En octobre dernier, elle a en outre récompensé deux héros qui ont sauvé des personnes de la noyade dans l’Aar et dans la Limmat.

L’Aar, une rivière dangereuse

Chaque été, l’Aar se transforme en une gigantesque piscine à ciel ouvert. Des milliers de Bernois et de touristes descendent la rivière en bateau pneumatique et s’offrent une baignade rafraîchissante. Avec parfois pour conséquence des situations critiques et des noyades. Pour prévenir ces accidents et sensibiliser la population de manière originale aux dangers qui guettent sur l’Aar, la Ville de Berne, la SSS et Berne Tourisme ont lancé la campagne «Aare you safe?» à l’été 2013.

«Drowning is quick and silent»

Les enfants en bas âge se noient en silence. S’ils tombent à l’eau, ils ne paniquent pas et n’appellent pas à l’aide. Un comportement que beaucoup d’adultes ignorent. C’est pourquoi la SSS a réalisé en 2012 un court métrage poignant intitulé «Noyade silencieuse». Mis en ligne sur YouTube ainsi que sur le site du projet www.leau-et-moi.ch, le film, visionné plus de 100 000 fois, a rencontré un vif succès. Jusqu’en août 2013, il existait en français, en allemand et en italien. Depuis, il est également disponible en anglais sous le titre de «Drowning is quick and silent».

La Société Suisse de Sauvetage (SSS) est la principale organisation de Suisse intervenant dans la sécurité aquatique. Organisation humanitaire à but non lucratif, la SSS est certifiée ZEWO. Elle œuvre à la prévention des accidents et au sauvetage dans toutes les situations de détresse, en particulier en eaux libres. Forte de 27 500 membres actifs bénévoles répartis sur tout le territoire, elle fait siens les Principes de la Croix-Rouge tout en encourageant la démocratisation du sport et les activités de jeunesse.