Séisme en Albanie

Intervention de la Croix-Rouge

Le 26 novembre, un fort tremblement de terre a secoué la côte ouest de l’Albanie. REDOG, organisation de sauvetage de la Croix-Rouge suisse, a envoyé une équipe de chiens de recherche dans la zone sinistrée, qui est intervenue pendant quatre jours sans interruption. Des médecins et des bénévoles de la Croix-Rouge albanaise fournissent une aide d’urgence.

Les équipes cynotechniques de REDOG se sont envolées dans l’après-midi du 26 novembre pour l’Albanie, où, en collaboration avec l’organisation turque partenaire GEA, elles se sont efforcées de retrouver et de dégager un maximum de personnes prises sous les décombres.

Trois équipes de recherche de victimes ensevelies, une équipe de recherche de cadavres et une médecin étaient sur place. Grâce au partenariat avec la Rega, c’est un avion-ambulance de la Garde aérienne suisse de sauvetage qui a transporté les sauveteurs directement jusqu’à leur site d’intervention. 

Dans ce genre de circonstances, les chiens de sauvetage sont le seul moyen de localiser les victimes avec précision. Après une catastrophe, beaucoup d’espoirs reposent donc sur leur flair. Les équipes cynotechniques REDOG ont fouillé plusieurs sites sinistrés. Les chiens ont signalé deux endroits différents. Cinq victimes, malheureusement décédées, ont pu être retrouvées. «Les bâtiments touchés ont été gravement endommagés, rendant les chances de survie des victimes très faibles», a déclaré Linda Hornisberger, responsable de la recherche de personnes ensevelies à REDOG, qui participait elle-même aux opérations avec sa chienne.

La Croix-Rouge albanaise a immédiatement déployé des médecins et du personnel sanitaire dans la zone sinistrée. Plus de 350 bénévoles de la Croix-Rouge sont à l’œuvre dans les régions les plus touchées de Durrës, Tirana, Krujë, Lezhë et Laç pour prodiguer les premiers soins et offrir un soutien psychologique aux victimes. Ils distribuent des couvertures, de l’eau, des boissons chaudes, des repas ainsi que des kits d’hygiène et aménagent des abris pour ceux qui ont perdu leur toit. 

Etat de la situation
Près de 100 000 personnes ont été touchées d’une manière ou d’une autre par le tremblement de terre. On compte en particulier 750 blessés, encore 10 disparus, 51 décès confirmés et 2500 personnes déplacées. Les dégâts sont considérables: 300 maisons ont été détruites et 80 000 sont endommagées. Par chance les hôpitaux fonctionnent, mais une aide supplémentaire est nécessaire pour prendre soin des blessés. En outre, beaucoup sont traumatisés et ont besoin de soutien psychologique.
La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a lancé un appel d’urgence pour soutenir les personnes dont la maison a été détruite ou endommagée ou qui ont perdu des proches. Le soutien permet de fournir: des abris, des couvertures, des sets de cuisine, de la nourriture, des premiers secours ou encore des kits d’hygiène. Enfin, des mesures en gestion des risques de catastrophe se mettent en place en partenariat avec les communautés et les écoles. La CRS participe à l’appel à hauteur de 100 000 CHF.