Samaritains

Grande fête à Tenero: les sauveteurs de l’ombre à l’honneur

Des samaritains de tous âges ont célébré les 125 ans de leur organisation lors d’une grande fête au Tessin. Au programme: une compétition de premiers secours, un jeu, du sport, de la musique et une bonne ambiance.

Défiant les prévisions météorologiques, ils ont pris le chemin du Tessin en cette veille de Pentecôte: 1200 samaritains et membres de la jeunesse samaritaine Help de Suisse et du Liechtenstein inscrits à la manifestation du jubilé, ainsi que quelques sauveteurs des Croix-Rouge allemande et autrichienne. Un optimisme pour lequel ils ont tous été récompensés sur le site du Centre sportif national de la jeunesse de Tenero (CST) où s’est tenue la fête anniversaire de l’Alliance suisse des samaritains (ASS).

Certes, il a plu dans la nuit de samedi à dimanche et au matin, mais c’est dans l’ensemble un temps sec qui a prédominé. Et lorsque, le dimanche après-midi, les participants se sont tous réunis en t-shirts rouge et blanc pour former le logo s+ de leur organisation, le soleil a même daigné faire une apparition.

Les sections de samaritains sont connues pour les services et formations qu’elles proposent dans le domaine des premiers secours. Depuis 125 ans, leurs bénévoles apportent une contribution importante à l’intérêt général. La fête anniversaire à Tenero a été l’occasion pour ces «sauveteurs de l’ombre» d’être pour une fois à l’honneur.

Le bénévolat: une tradition suisse très ancienne

«Nous l’avons mérité», a déclaré Monika Dusong, présidente centrale de l’ASS, dans son mot de bienvenue: «Les samaritains sont une institution profondément ancrée en Suisse. Tout un chacun a déjà eu affaire à eux, que ce soit au poste sanitaire d’une manifestation sportive, d’un salon professionnel, d’une fête villageoise ou dans le cadre d’une formation aux premiers secours. Le nombre d’heures que les samaritains consacrent à l’intérêt commun est impressionnant: 660 000 en 2012! Si l’on voulait accomplir le même volume de travail en recourant à des employés, il faudrait fonder une entreprise avec plus de 350 personnes à temps plein.»

Les plus anciennes sections de samaritains se sont regroupées en 1888 en une organisation faîtière, l’Alliance suisse des samaritains. Aujourd’hui, 125 ans plus tard, cette dernière recense 1100 sections, 123 groupes de jeunesse et 30 000 actifs qui poursuivent la mission des fondateurs.