Démission à la tête du département Santé et intégration CRS

Christine Kopp rejoint l’Office fédéral de la santé publique

Christine Kopp, cheffe du département Santé et intégration et directrice adjointe de la Croix-Rouge suisse (CRS), quitte le Siège de la CRS pour assumer la responsabilité de la gestion de crise en lien avec le coronavirus à l’Office fédéral de la santé publique.

Christine Kopp prendra ses nouvelles fonctions dès le 5 octobre à un taux d’occupation qui s’élèvera dans un premier temps à 50%. En parallèle, elle continuera d’assumer ses tâches clés à la CRS à raison de 50% jusqu’à fin janvier 2021. Christine Kopp travaille à la CRS depuis 2011 en qualité de cheffe du département Santé et intégration. Depuis 2015, elle est en outre directrice adjointe.

Nous lui adressons nos meilleurs vœux de succès pour le nouveau défi qui l’attend et la remercions d’ores et déjà pour ces longues années d’engagement résolu au service de la CRS et en faveur des personnes vulnérables en Suisse, en particulier pendant cette année marquée par la crise du coronavirus.