Crise migratoire

Bosnie: la CRS fournit une aide hivernale aux personnes déplacées

En Bosnie-Herzégovine, des milliers de migrants forcés vivent dans une extrême précarité. La Croix-Rouge suisse a lancé une opération d’aide d’urgence pour les soutenir au cours de l’hiver.

Depuis début 2019, 23 000 migrants sont arrivés en Bosnie-Herzégovine. Dans les régions de Bihac, Mostar ou Bijeljina, des milliers de personnes s’entassent dans des camps insalubres, dans des centres d’accueil bondés, voire s’installent dans des maisons vides ou dorment dans la rue. Et avec l’arrivée de l’hiver, la situation humanitaire s’est encore considérablement dégradée.

La Croix-Rouge bosnienne a déployé sept équipes mobiles qui fournissent aux réfugiés 11 000 repas quotidiens, de l’eau, des vêtements et des couvertures, leur assurent un soutien psychosocial et leur prodiguent les premiers secours. Ces équipes les informent également de la présence potentielle de mines aux alentours des camps. Elles ont jusqu’à présent aidé 69 000 personnes, mais davantage de moyens sont nécessaires tant la situation est catastrophique.

Consciente de cette réalité, la CRS a lancé une opération d’aide d’urgence pour les mois d’hiver. Elle soutient quatre équipes mobiles supplémentaires qui assurent les premiers secours, fournissent aux migrants un soutien psychologique et leur distribuent nourriture, articles d’hygiène et autres biens de première nécessité. Au total, cette aide bénéficie à un millier de personnes par mois.