Financement

Question d'argent

Le Siège CRS réalise chaque année un chiffre d’affaires de près de 120 millions de CHF. Celui-ci peut être nettement supérieur les années où de nombreux dons lui sont versés en raison de catastrophes majeures. Les instances de contrôle internes et externes veillent à ce que la CRS utilise ses fonds de manière efficace et économique à des fins sociales et humanitaires.

Provenance des fonds:

Le Siège CRS se finance à parts plus ou moins égales grâce à trois sources: le soutien privé (dons et sponsoring), les mandats de prestations des pouvoirs publics et ses propres recettes ainsi que les contributions d’autres organisations (Chaîne du Bonheur, autres Sociétés Croix-Rouge). Hormis la contribution annuelle de la Confédération, la CRS ne bénéficie pas d’autres subventions de l’Etat.

Affectation des fonds:

Les fonds du Siège CRS sont utilisés à parts égales en Suisse et à l’étranger. 14% sont affectés à l’administration et à la levée de fonds. Pour 1 CHF donné, 86 centimes sont ainsi investis dans des programmes et des projets. 

Chiffres clés du Siège CRS 2016:

  • Chiffre d'affaires: 126 mio de CHF
  • Bilan: 200 mio de CHF
  • Nombre de collaborateurs: 443 (313 équivalents temps plein)

Prestations retenues de la CRS dans sans ensemble 2016:

  • Nombre de collaborateurs: 5059
  • Bénévoles: 61 017
  • Kilomètres parcourus par le service des transports: 17 540 091
  • Dons de sang: 160 756
  • Personnes formées par la CRS: 160 756
  • Heures de travail fournies par des bénévoles: 2 615 212
  • Valeur estimée des heures fournies à titre bénévole, à raison d'un tarif horaire de 30 CHF: approx 88 mio de CHF

Réserves

Les comptes annuels de l’association CRS (comptes annuels individuels du Siège de la CRS) font état pour 2016 de réserves (capital de l’organisation) de 92,675 millions de CHF, ce qui correspond aux charges d’exploitation de près de huit mois. Ce chiffre se situe dans la partie inférieure de la fourchette recommandée par la Zewo, qui est de 3 à 18 mois. Les comptes consolidés révèlent quant à eux un capital de l’organisation de 935,222 millions de CHF. La différence s’explique par le fait que les comptes consolidés comprennent entre autres les résultats de la Fondation humanitaire CRS. Le capital de la Fondation n’est cependant pas intégré dans les réserves de la CRS, et cette dernière ne peut au demeurant en disposer librement. Conformément au but de la Fondation, le capital doit en effet être préservé. Seuls les revenus du capital peuvent être utilisés aux fins du financement de projets d’organisations de la Croix-Rouge en Suisse et à l’étranger.