Prix Croix-Rouge décerné pour la première fois

A l’occasion de ses 140 ans, la Croix-Rouge suisse a décerné, pour la première fois, un prix à deux projets humanitaires exemplaires. L’Assemblée de la Croix-Rouge, qui a eu lieu à Berne en présence du conseiller fédéral Hans-Rudolf Merz, a discuté des questions relatives à la valorisation du travail bénévole.

La 8e Assemblée ordinaire des délégués de la Croix-Rouge suisse s’est tenue les 23 et 24 juin derniers à Berne, ville où l’institution fut fondée le 17 juillet 1866. Au cours des décennies, la CRS s’est imposée comme la principale organisation humanitaire de Suisse, en axant ses activités sur la santé, le sauvetage, la migration, l’aide d’urgence et la coopération au développement. Elle est également devenue la plus grande association de bénévoles du pays, et compte aujourd’hui plus de 50 000 volontaires.

La Suisse ne peut pas renoncer au travail des bénévoles, au contraire, elle en a grandement besoin, a constaté Hans-Rudolf Merz dans son discours consacré à la valeur et à la valorisation du bénévolat (cf. texte intégral dans la colonne de droite). L’Etat doit réfléchir à la manière dont il pourrait récompenser et encourager les organisations bénévoles et leurs membres, a précisé le conseiller fédéral. Selon le Professeur René Rhinow, président de la CRS, l’organisation souhaite optimiser sa « gestion du bénévolat » afin de mieux prendre en compte les développements qui se font jour ainsi que les besoins des volontaires.

Lors d’une fête qui s’est déroulée dans la Salle du Conseil national le samedi 24 juin, deux initiatives ont été distinguées : le projet SODIS (Solar Disinfection of Water) destiné à améliorer l’approvisionnement en eau dans les pays en développement, a reçu le prix Croix-Rouge 2006 (d’un montant de 25 000 francs), et Madame Melanie Meichle (Rüfenacht BE) s’est vu attribuer le prix d’encouragement 2006 (soit 10 000 francs) pour son engagement personnel en faveur d’une école pour les jeunes tibétains réfugiés au Népal. Le Prix Croix-Rouge sera décerné tous les deux ans.

Nouveau membre au Conseil de la Croix-Rouge

L’Assemblée de la Croix-Rouge a élu un nouveau membre du Conseil de la Croix-Rouge en la personne de Karolina Frischkopf, jeune femme de 28 ans domiciliée à Sissach (BL) et directrice de l’antenne nationale de ECPAT (End Child Prostitution, Pornography and Trafficking). Elle remplace Anja Bremi, qui a été nommée membre honoraire de la CRS en remerciement de ses 33 ans de bons et loyaux services au sein de la Croix-Rouge.