Aide individuelle CRS

Soutien financier et conseils juridiques

La précarité existe même en Suisse. La Croix-Rouge suisse (CRS) intervient lorsque des personnes ont épuisé toutes leurs ressources financières. L’aide individuelle permet de régler des frais de santé, par exemple en cas de traitement dentaire.

Même un pays prospère comme la Suisse compte des personnes défavorisées. En raison du chômage, à la suite d’un divorce ou parce que leur salaire ne suffit tout simplement pas, bien des familles et des personnes seules peinent à joindre les deux bouts. Lorsqu’en plus, des problèmes de santé surgissent, tout se complique. Il faut trouver des solutions pour payer les lunettes du petit dernier, la facture du dentiste ou encore un traitement que les caisses-maladie ne remboursent pas alors qu’il s’agit de dépenses indispensables.

La Croix-Rouge suisse (CRS) peut intervenir lorsqu’une personne ne parvient pas à se faire rembourser ses frais médicaux et que ses ressources financières sont épuisées.

Les sommes versées servent à couvrir les frais de santé. Les demandes doivent être transmises à l’aide individuelle de la CRS par un service social public ou privé. Celui-ci coordonne aussi les mesures plus coûteuses qui doivent être financées par plusieurs fondations et garantit l’affectation correcte des montants alloués. L’aide individuelle de la CRS vise non seulement à préserver et à protéger la santé des demandeurs, mais aussi à éviter qu’ils ne s’endettent ou ne deviennent dépendants de l’aide sociale.

Chiffres

Chaque année, quelque 200 à 300 ménages obtiennent un soutien financier de l’aide individuelle de la CRS. En cas de décision favorable, le montant unique octroyé est limité à 1000 CHF.

Financement

Pour être en mesure d’accéder aux demandes qui répondent aux critères fixés par l’aide individuelle, la CRS a besoin annuellement d’environ 200 000 CHF.

L’aide individuelle est financée grâce aux dons et aux parrainages.

Service juridique de l’aide individuelle de la CRS

L’une des tâches principales du Service juridique de l’aide individuelle de la CRS consiste à donner des renseignements téléphoniques concernant le droit d’asile et le droit des étrangers.

Il fournit des prestations de conseil et d’assistance et apporte si nécessaire son aide pour le dépôt de requêtes lorsque le demandeur n’est pas en mesure de payer les services d’un avocat, que le cas est défendable du point de vue humanitaire et qu’aucune instance n’a l’obligation de traiter l’affaire. Le Service juridique de l’aide individuelle de la CRS n’a aucune compétence en droit pénal. Il aiguille les personnes souhaitant déposer un recours en matière d’asile vers les centres de consultation juridique cantonaux compétents.

Conseil

L’équipe de l’aide individuelle CRS se tient à disposition des personnes qui ont besoin d’aide les mardi et jeudi de 9 h à 11 h ou sur rendez-vous.