Compliance

Mesures contre la corruption dans le cadre de la coopération au développement

Le département Coopération internationale (CI) a adopté un ensemble de mesures intitulé «IC Anti-Corruption Framework» afin de lutter contre la corruption dans le cadre de la coopération au développement.

Code de conduite

Selon le Baromètre mondial de la corruption régulièrement publié par Transparency International, le département CI s’investit essentiellement dans des pays marqués par une forte corruption. Le texte de base pour le personnel du département CI est le Code de conduite applicable aux collaborateurs de terrain. Désormais, l’ensemble des conventions et contrats prévoient une clause anti-corruption. Diverses mesures, comme des briefings réguliers, des analyses de risques et un controlling interne, doivent améliorer la transparence de tous les processus opérationnels.

Vigilance collective

Les collaborateurs sont tenus de signaler à leur supérieur ou au Siège tout soupçon de corruption et tout agissement susceptible d’impliquer un acte de corruption ou d’autres manquements à l’éthique. A titre exceptionnel, notamment lorsque la communication doit impérativement être anonyme et confidentielle, la personne concernée peut recourir à une hotline externe. Ce service est géré par la société Safe Call (UK), qui met à disposition des lignes sur lesquelles elle réceptionne les appels anonymes des informateurs. Les renseignements sont ensuite transmis à l’entreprise concernée sous forme d’un rapport écrit.