Participation de la jeunesse

Aline Muller élue représentante de la jeunesse au Conseil de la Croix-Rouge

A partir de cet été, la samaritaine de 27 ans représentera les organisations de jeunesse au sein de l’organe suprême de la CRS.

Enfant, Aline Muller ressent déjà le désir de poursuivre un engagement social. Attirée par les premiers secours, elle rejoint à l’âge de 6 ans seulement la section de samaritains d’Ulmiz et environs (FR). Elle siège au comité du groupe de jeunesse samaritaine depuis 2009 et au comité de la section samaritaine de Neuenegg (BE) depuis 2017. La jeune économiste a été mandataire cantonale du travail jeunesse pour les sections de samaritains fribourgeoises durant trois ans.

«La Stratégie 2030 de la Croix-Rouge suisse (CRS) nous donne l’occasion de prendre en main notre futur. La jeunesse offre une plus-value, car elle peut contribuer à bâtir une CRS intergénérationnelle et résolument tournée vers l’avenir. La rencontre entre l’expérience et l’esprit du temps favorise l’émergence de synergies intéressantes, affirme Aline Muller avec conviction.

«Dans le cadre de mon engagement, j’ai pu constater qu’à la CRS nombre de personnes sont créatives et ont de bonnes idées. Toutefois, pour différentes raisons, elles ne peuvent ou ne veulent pas en faire part. J’invite ces personnes à venir me voir. Je relaierai leurs demandes.»

Bilingue, la fribourgeoise dispose d’un vaste réseau au sein du mouvement samaritain et des organisations de jeunesse de la CRS.

Echange avec les organisations de jeunesse de la CRS

En qualité de représentante de la jeunesse au Conseil de la Croix-Rouge, Aline Muller accède en outre à la présidence du Swiss Red Cross Young Leaders Forum. Ce dernier a pour but de faciliter les échanges entre les jeunes engagés à la CRS au niveau stratégique ou intéressés par des questions de cet ordre.

«Je me réjouis d’œuvrer avec d’autres jeunes au développement de notre organisation.»

Aline Muller succède à Danielle Breitenbücher, qui a inauguré la fonction de représentante de la jeunesse lors de son élection en 2013, devenant à 23 ans la plus jeune personne à siéger au sein du Conseil de la Croix-Rouge.