Association Croix-Rouge suisse

Rapport annuel 2016

En 2016, plus de 61'000 bénévoles de la Croix-Rouge suisse (CRS) ont fourni près de 3 millions d’heures de travail. Parmi eux 7600 jeunes. Leur travail a permis de mener à bien un grand nombre d’activités en faveur des personnes les plus vulnérables.

Les bénévoles de la CRS apportent leur soutien aux personnes âgées en leur offrant un soutien individuel et attentionné. Depuis 2016 à Zurich, ils les aident dans leurs déplacements en transport public. Les associations cantonales de la CRS s’engagent de plusieurs façons pour les personnes âgées, en les assistant lorsqu’elles font leurs achats à Neuchâtel, ou en leur offrant un service de lessive à Berne-Mittelland. Leur but est toujours de les aider à rester autonome et à garder une bonne qualité de vie.

Au Tessin, les bénévoles de la CRS ont participé à l’encadrement et à la prise en charge des requérants d’asile mineurs organisé par la CRS sur mandat du canton. A Bâle-Campagne et dans le canton d’Argovie, ils s’impliquent dans des échanges suivis avec de jeunes allophones, ce qui leur permet de se familiariser avec la langue et les habitudes locales. L’été passé, le premier camp Croix-Rouge pour des jeunes réfugiés a été organisé à Fiesch (VS).

Dans le domaine de la santé, la CRS a notamment développé son offre pour les proches des personnes atteintes de démence. Des auxiliaires de santé spécialement formés apportent leur soutien dans les multiples tâches quotidiennes et les soins apportés au parent malade.

Un mouvement mondial solidaire

Près de 100 millions de membres et de bénévoles du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont actifs à travers le monde. Ce solide réseau permet à la CRS d’apporter une aide concrète et durable là où c’est le plus nécessaire.

En 2016, la CRS a pour la première fois soutenu des opérations de sauvetage en Méditerranée, complétant ainsi le dispositif d’aide en faveur des migrants forcés mis en place au Liban, en Grèce, en Serbie et en Syrie.

Dès le lendemain du passage de l’ouragan Matthew en Haïti, la CRS a pu y déployer son unité logistique et approvisionner 153'000 personnes en biens de première nécessité. Aux Philippines, la CRS continue de participer à l’effort de reconstruction après le passage du typhon Haiyan. En 2016, elle a ainsi formé 116 artisans locaux supplémentaires aux techniques de construction anticyclonique, et mené à bien 3000 chantiers de construction et de réparation. Désormais surveillée par un comité de l’eau composé de bénévoles, l’alimentation à l’eau a été rétablie ou optimisée dans 43 villages.

Ce ne sont que quelques exemples des activités menées par les organisations et le Siège de la Croix-Rouge suisse en 2016. Pour un meilleur aperçu, le Rapport annuel 2016 peut être téléchargé et consulté en ligne ou commandé. Fin juin 2016, il a été approuvé avec les comptes annuels par l’Assemblée de la Croix-Rouge.