Header

Méta navigation

Langue facile à lire

Navigation principale

Un an après le séisme, la Syrie toujours dans l’urgence

News

La population syrienne est confrontée à une crise sans fin. Une année après le séisme, elle doit aussi faire face aux conséquences du conflit, qui dure depuis treize ans. Dans le cadre de son action à long terme en Syrie, la CRS fournit une aide d’urgence et contribue aux côtés du Croissant-Rouge à améliorer l’accès à la santé et à l’hygiène.

Le tremblement de terre de l’an dernier a encore aggravé une des situations d’urgence humanitaire les plus complexes au monde. Le conflit en Syrie a déclenché la plus grande crise de déplacement de l’histoire récente avec près de 13 millions de personnes concernées. La moitié d’entre elles se sont réfugiées à l’étranger, les autres sont déplacées à l’intérieur du pays.

De nombreux aspects de la vie sont impactés. Avant la crise, l'accès à l'eau potable était estimé à 98 % dans les centres urbains. Après plus d’une décennie de conflit, ce pourcentage est passé à environ 60%. La Syrie était parvenue à une éducation primaire quasi universelle et aujourd'hui, quelque 2 millions d'enfants ne sont pas scolarisés.

Couvrir les besoins élémentaires

En Syrie, de plus en plus de personnes ont besoin d’aide pour se nourrir. Les volontaires du Croissant-Rouge arabe syrien préparent à Alep 8 000 repas par jour pour les personnes dans le besoin.

Des millions de personnes en Syrie ont encore besoin d'une aide d’urgence en 2024. Cela passe pour certains, comme ici près d'Alep, par de l'assistance alimentaire. Après treize années de conflit, le pays a perdu 42 places sur l’indice de développement humain du Programme des Nations unies pour le développement.

L’aide du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans la zone sinistrée

Des cartons de nourriture

Dans la cour de l’école Al Bayroni, près d'Alep, des membres Croissant-Rouge arabe syrien (CRAS) préparent une distribution de nourriture. Les cartons sont empilés en rangées régulières le long du bâtiment scolaire. Une file d’attente se forme gentiment. Autour des cartons, un petit garçon court en frappant dans un ballon de foot dégonflé. D’autres enfants regardent avec curiosité ce qui se passe. Le déchargement terminé, les riverains s’avancent un à un et repartent avec un carton. Ces colis alimentaires d’environ 30 kilos contiennent des pâtes, du riz, du ghee (beurre clarifié), du sucre, des pois chiches, du foul (haricots) et de la farine. Tout juste de quoi nourrir une famille pendant environ deux semaines. 

0Personnes

ont été touchées par le séisme en Syrie

0Personnes

ont bénéficié en Syrie de l’aide de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

0kits d’hygiène

ont été achetés par la CRS et livrés en Syrie

La CRS livre des articles d’hygiène

L’équipe de la Croix-Rouge suisse (CRS) en Syrie compte un coordinateur international et une responsable de projet locale. Ils travaillent en étroite collaboration avec le CRAS. Suite au séisme, la CRS a fourni près de 10 000 kits d’hygiène contenant savon, dentifrice, linges et lessive. Elle a également livré 20 000 kits d’hygiène menstruelle. Les distributions ont eu lieu dans les gouvernorats les plus touchés, soit Lattaquié, Tartous, Idlib, Alep et Hama.

Dans le cadre de son action en Syrie, la CRS s’est fixée des objectifs dans trois domaines: faciliter l’accès aux services de santé, renforcer le CRAS sur le plan organisationnel et améliorer la chaîne de l’eau potable. Ce dernier point revêt une importance particulière dans un contexte où des cas de choléra ont été observés dans le nord du pays ces deux dernières années. La CRS soutient des campagnes de sensibilisation visant à endiguer la maladie par des mesures telles que le traitement de l’eau avec du chlore pour éliminer les bactéries.

Aide de la CRS aux victimes en Turquie

Le tremblement de terre survenu en février 2023 a fait 60'000 morts et plus de 125'000 blessés. Plus de 80% des victimes vivaient près de l’épicentre, dans le sud-est de la Turquie. Le Croissant-Rouge turc a apporté une aide d’urgence avec le soutien de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Durant les semaines qui ont suivi la catastrophe, la CRS a contribué en fournissant des aliments et des produits de première nécessité aux familles durement touchées. En Turquie aussi, l’ampleur des destructions et l’inflation compliquent le retour à la normalité. 

Tremblement de terre en Syrie et en Turquie: assurez un avenir aux victimes

Avec un don, vous offrez un hébergement et un soutien psychosocial aux personnes ayant tout perdu dans la catastrophe. Votre contribution fait toute la différence.

Je voudrais faire un don unique .
CHF75
(actif)
CHF150
CHF200
CHF
Faire un don

Partager cette page