18e Conférence nationale CRS: «La jeunesse mise à l’épreuve»

Événement • 29.11.2021

La pandémie de coronavirus exacerbe la souffrance psychique et la peur de l’avenir chez les enfants et les jeunes de Suisse. La 18e Conférence nationale de la Croix-Rouge suisse a permis de définir des terrains d’action.

Le 30 novembre 2021, près de 180 spécialistes et représentant-e-s de la politique, de l’administration, de la formation, des ONG et de la société civile se sont mis en réseau et ont échangé leurs connaissances et expériences. Ils ont défini divers terrains d’action face à la souffrance psychique des jeunes, tels que la sensibilisation de l’entourage, le travail en réseau et la formation interdisciplinaires et un accès à la prise en charge facilité.

Notre but commun doit consister à accroître la résilience de nos enfants et adolescents au moyen d’offres supplémentaires et en renforçant les stratégies d’adaptation. Afin que les jeunes soient mieux préparés à affronter les crises futures. Cela nécessite un engagement accru ainsi que des investissements financiers de la part de la société civile et des pouvoirs publics.

Barbara Schmid-Federer, vice-présidente de la CRS, présidente de Pro Juventute Suisse

La vidéo et le podcast de la conférence

La santé psychique des enfants et des adolescents en Suisse était au centre de cette conférence, organisée par la CRS et Pro Juventute. Sensibilisation accrue de l’entourage, travail en réseau des divers acteurs, formation interdisciplinaire ainsi qu’accès facilité à la prise en charge font partie des recommandations des experts.

Les images de la Conférence

Publication spécialisée

30.11.2021

Enseignements de la crise du coronavirus

Cette publication étudie l’impact de la pandémie sur la vulnérabilité, la résilience et l’esprit de solidarité des sociétés et des personnes en contexte national et international. Les personnes vulnérables sont particulièrement touchées. Sept articles et portraits éclairent les effets historiques, psychosociaux, humanitaires, familiaux et intergénérationnels de la crise ainsi que certains aspects de l’intégration et de la migration.

Veuillez choisir la langue

Les sept articles sont accompagnés d'entretiens et de portraits de personnes ayant bénéficié de l'aide et du soutien de la CRS ou d'offres cofinancées par la CRS pendant la pandémie à l'étranger et en Suisse. Mais les bénévoles et les collaborateurs de la CRS et d'autres Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui se sont engagés en faveur des personnes vulnérables touchées par la crise ont également une voix.

Deux des portraits peuvent être téléchargés ici en pdf, tous les autres sont publiés dans la publication spécialisée.

Astghik Unanyan – Infirmière gestionnaire, région de Lori Croix-Rouge arménienne

Gayane Mumulyan – Auxiliaire de vie à domicile, région de Lori Croix-Rouge arménienne

Partager cette page