Un monde plus humain pour Chérifatou Baba-Agba

«Je suis fan de la Croix-Rouge. Grâce à elle, mon enfant est né en bonne santé.»

Dans les régions rurales des pays pauvres, caractérisées par une desserte en soins très lacunaire, la mortalité mère-enfant est particulièrement élevée. Selon l’OMS, 350 000 femmes continuent de mourir chaque année en couches – soit 1000 chaque jour. Ces décès se produisent dans 99% des cas dans des pays en développement.

Diverses complications peuvent survenir durant un accouchement et les heures qui le suivent immédiatement. En l’absence d’assistance professionnelle, les conséquences peuvent être dramatiques, d’autant plus que les personnes concernées comprennent souvent trop tard qu’elles sont face à une urgence. Des enquêtes ont montré que le recours à une sage-femme permet de réduire la mortalité mère-enfant de moitié. Malheureusement, dans les parties rurales des pays pauvres, seul un accouchement sur deux se fait en présence d’une personne qualifiée. La formation de sages-femmes susceptibles d’intervenir dans ces régions constitue donc un impératif.

Votre contribution permet à la Croix-Rouge de former des agents de santé et des sages-femmes traditionnelles, qui sensibilisent en outre les communautés villageoises à l’importance de l’hygiène et d’une alimentation saine, au planning familial ainsi qu’aux soins prénataux et à la puériculture. Capables de déceler à temps d’éventuelles complications, les sages-femmes participent au transport à l’hôpital des futures mères ou les aident à accoucher. Une présence indispensable tant la bonne santé des mères conditionne dans une large mesure les perspectives d’avenir de leurs enfants.

Vous aussi, devenez fan de la Croix-Rouge: ce n’est qu’avec votre soutien que nous pourrons continuer de venir en aide aux plus démunis.

Catégorie thématique