Ambassadeur

Le rappeur Stress est ambassadeur de la CRS

Stress s’engage en tant qu’ambassadeur de la CRS en faveur des jeunes confrontés à la pauvreté en Suisse.

Il a beau être ambassadeur de la Suisse, au fond de son cœur, Stress est un éternel migrant. Un homme qui continue de chercher sa place dans la société, tout en étant conscient qu’il a «réussi» bien au-delà de tout ce dont il aurait pu rêver.
Avant d’arriver en Suisse, Andres Andrekson a passé les douze premières années de sa vie dans ce qui était alors la République socialiste soviétique d’Estonie. Il se souvient des magasins vides, du sentiment de l’absence de perspectives. En Suisse, il a trouvé des rayons bien garnis – mais il s’est rendu compte qu’ici aussi, la pauvreté est une réalité.

«Beaucoup de gens pensent que je suis contre la Suisse. Ce n’est pas vrai. Je ne suis pas là pour critiquer. Je ne fais que décrire ce que je vois. Par exemple la pauvreté ou l’exclusion. Il y a des gens pour qui la Suisse est loin d’être un paradis.»

Pour Stress, il est très important que tous les jeunes aient les mêmes chances, quels que soient leur milieu et leur origine. C’est pourquoi il s’engage aux côtés de la Croix-Rouge suisse (CRS): pour donner un visage à la pauvreté en Suisse et faire reculer ce fléau.

Deux tiers de la population suisse a assisté au moins une fois à une urgence médicale. Cela n’est pas le cas du rappeur Stress.

«Heureusement. Mais je suis d’autant plus content d’avoir suivi un recyclage. Faites un cours de premiers secours! Cela peut sauver des vies.»

En automne 2020, Stress a rafraîchi ses connaissances en secourisme avec la journaliste Mélanie Freymond, en plein centre de Zurich.

Biographie

Né en 1977 à Tallinn, Andres Andrekson a rejoint la Suisse à l’âge de 12 ans. Malgré un diplôme en économie de l’Université de Lausanne, c’est d’abord dans le monde de la musique qu’il s’est fait connaître, et ce dans un premier temps en France et en Allemagne en tant que membre du groupe Double Pact. En 2003, il s’est lancé dans une carrière solo. A ce jour, son œuvre lui a valu deux doubles disques de platine et quatre disques d’or. Stress habite à Zurich.
Sa carrière est jalonnée de nombreux succès:

2013: Membre du jury de «The Voice of Switzerland»

2014: Membre du jury de «The Voice of Switzerland»

2010: Fondation de la ligne de vêtements Bear Inc.

2009: Prix Fischhof de la Fondation contre le racisme et l’antisémitisme

2009: Rôle dans le film «Verso»

2008: Trois Swiss Music Awards dans les catégories «Meilleure chanson nationale», «Meilleur album urbain national» et «Meilleur clip vidéo national»

2007: Rôle dans le film «Breakout»

2004: Rôle dans le film «Redemption»

2003: Sortie de son premier album solo, «Billy Bear»

Stress en interview

© 2021, Ruben Ung

Les offres dans votre région

Sélectionnez votre canton pour découvrir toutes les possibilités qu’offre la CRS.

Newsletter