Bénévolat

Pour une meilleure reconnaissance du bénévolat

Au nom de 28 organisations, la Croix-Rouge suisse a remis au Parlement fédéral un manifeste en faveur de la promotion et de la reconnaissance de l’engagement désintéressé. Les bénévoles fournissent une contribution essentielle à la bonne marche de notre société, et pas seulement en temps de crise. Un apport qu’il convient d’honorer.

Il s’agit d’assurer à l’avenir aussi l’attrait du bénévolat et son adéquation avec la réalité de la société, tant celui-ci est un rouage essentiel de la vie politique, sociétale, sociale et culturelle de la Suisse. La valorisation de l’engagement désintéressé passe par la création d’un service compétent à l’échelle nationale, une reconnaissance publique, la levée des obstacles administratifs et juridiques ainsi que le droit à un congé bénévolat non payé ou à une année sociale bénévole. Autant d’exigences formulées par 28 organisations dans un manifeste conjoint remis aujourd’hui à Isabelle Moret, présidente du Conseil national, à l’occasion de la conférence annuelle du Réseau Suisse Bénévolat.

Dans des crises telles que l’actuelle pandémie de coronavirus, notamment, les bénévoles sont des relais d’entraide indispensables. L’engagement désintéressé est cependant loin dêtre une évidence. L’évolution démographique, le besoin accru de prestations bénévoles et l’aspiration à des modalités d’intervention plus souples sont autant de contraintes qui pèseront à l’avenir sur la capacité de réponse à la demande d’action bénévole. Les exigences formulées dans le manifeste visent à permettre de les lever afin d’assurer l’attrait futur du bénévolat.

«Une ressource d’une valeur inestimable»

La Croix-Rouge suisse (CRS) préside cette année le groupe de pilotage du Réseau Suisse Bénévolat dont elle a organisé à ce titre la conférence annuelle. «L’engagement désintéressé mérite davantage d’attention et de reconnaissance, car il constitue une ressource d’une valeur inestimable et une précieuse contribution au fonctionnement de notre société», affirme Markus Mader, directeur de la CRS.

Importance de l’engagement bénévole en Suisse

En Suisse, les bénévoles fournissent chaque année plus de 650 millions d’heures de travail dont la valeur est chiffrée à quelque 34 milliards de francs. Le bénévolat favorise l’intégration et la cohésion sociales. Complétant les prestations professionnelles et l’action de l’Etat social, il contribue à satisfaire les besoins de la population.

Engagez-vous

Veuillez SVP prendre note que nous ne proposons pas de bénévolat à l’étranger.

(Certaines Organisations Croix-Rouge possèdent des groupes de jeunesse destinées au moins de 30 ans)

Dans votre région

Le bénévolat à la CRS

La CRS propose une offre de bénévolat intéressante. Sélectionnez votre canton pour en avoir un aperçu.