Ashak - raviolis afghans

Saveurs d'Orient

Nous avons demandé à un collaborateur de la CRS de nous parler de son plat préféré. Expert en coopération au développement, Thomas Gurtner a beau avoir goûté mille et une spécialités culinaires, il n’a pas hésité une seconde sur son choix.

Ashak – raviolis afghans
Ingrédients pour 4 personnes

Raviolis:
1 paquet de feuilles de wonton prédécoupées*
4 poireaux
1-2 cs d’aneth frais haché
Sel et poivre
2 cs d’huile d’olive

Sauce:
2 cs d’huile d’olive
1 boîte de tomates concassées
1 aubergine, coupée en petits dés
2 oignons, finement coupés
4 gousses d’ail hachées
4 cs de lentilles rouges
1 cc de paprika
¼ cc de curcuma
¼ cc de cumin
½ bouquet de persil haché
Sel et poivre

Sauce au yogourt:
1 pot de yogourt nature
1 gousse d’ail
Menthe séchée

*Disponible au rayon surgelés dans les magasins asiatiques, décongeler avant de commencer la préparation. Il est aussi possible d’utiliser des feuilles de pâtes fraîches.

Préparation
Sauce au yogourt:
presser la gousse d’ail et bien la mélanger avec le yogourt, puis réserver au frais. Farce: laver et parer les poireaux, les couper en très petits morceaux ou les passer au mixeur. Mélanger avec l’aneth haché. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faire revenir le poireau jusqu’à ce qu’il soit tendre. Saler et poivrer. Sauce: faire chauffer l’huile d’olive dans une autre poêle et faire revenir tous les ingrédients coupés finement à l’exception du persil. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant la préparation des raviolis. Si vous utilisez des feuilles de wonton: déposer un peu de farce aux poireaux au milieu d’une feuille, humidifier légèrement les bords et plier en triangle. Bien refermer et cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient légèrement translucides. Si vous utilisez des feuilles de pâtes fraîches: avec une roue à pâte, couper les feuilles en carrés d’env. 9 cm, farcir et refermer comme les feuilles de wonton, puis cuire dans de l’eau frémissante salée pendant 5 minutes. Saler et poivrer la sauce tomates-aubergine sur le feu et ajouter le persil haché. Dressage: disposer les raviolis sur une assiette. Déposer la sauce tomates-aubergine sur les raviolis à l’aide d’une cuillère, puis la sauce au yogourt. Parsemer la sauce au yogourt de menthe séchée. Recette traditionnelle: remplacer les aubergines et les lentilles par de la viande hachée d’agneau.

Le nouveau chef de la Coopération internationale a déjà parcouru le monde en long et en large. Pendant plus de 30 ans, Thomas Gurtner a dirigé d’importants programmes de développement sur quatre continents et a vécu dans quinze pays. La Nouvelle-Zélande est devenue sa seconde patrie.

Malgré la diversité des mets qu’il a goûtés, il n’hésite pas lorsque nous lui demandons son plat préféré: «Les ashak – une merveille! J’en ai mangé pour la première fois en 1991 à la cantine de l’hôpital du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). A l’époque, je dirigeais le bureau du CICR à Quetta, à la frontière de l’Afghanistan, où nous soignions des blessés de guerre afghans.»

Les restaurants afghans étant rares en Suisse et en Europe en général, cette recette légère et rafraîchissante est un bon moyen de découvrir la cuisine de ce pays. «J’aime en particulier la variante végétarienne. La sauce au yogourt saupoudrée de menthe séchée donne une saveur inimitable à ce plat», s’enthousiasme Thomas Gurtner.

Lorsque l’on a goûté aux ashak, on s’étonne que cette spécialité ne soit pas aussi populaire que les rouleaux de printemps ou les momos.